Bata une nouvelle fois placé en redressement judiciaire

  • A
  • A
Bata une nouvelle fois placé en redressement judiciaire
Malgré ses difficultés, Bata a assuré continuer à verser les salaires de ses 416 employés en France. @ ELIOT BLONDET / AFP
Partagez sur :

Bata, qui emploie 416 personnes en France, déplore une baisse de ses ventes dans ses 72 magasins.

Un an après un premier placement en redressement judiciaire, la société ABC Chaussures, exploitant la branche française du groupe de chaussures canadien Bata, est à nouveau en difficulté et s'est déclarée en cessation de paiement début février.

Baisse de la fréquentation. "Les difficultés de la société (...) sont connues des équipes et des responsables de magasins : après un premier semestre tendant vers les prévisions du plan de janvier 2015 la conjoncture de la rentrée, l'impact des attentats de novembre et la douceur de l'hiver ont amené un fort affaissement de la fréquentation et des ventes", explique le groupe dans un communiqué.

Les salaires seront versés. Le 4 février, ABC Chaussures, qui exploite 72 magasins Bata et emploie 416 personnes en France, s'est donc déclaré en cessation de paiement auprès du tribunal de commerce de Nanterre, qui a placé le groupe en redressement pour une période de six mois. En revanche, ABC Chaussures précise que, malgré les difficultés qu'elle rencontre, les salaires de l'ensemble des employés sont sécurisées et seront payés sans recours aux AGS (Association pour la Gestion du régime de garantie des créances des Salaires).

Audience au tribunal le 9 mars. "La direction de la société travaille avec détermination à un plan de continuation", selon le communiqué. Deux pistes sont envisagées : soit la mise en place d'une gamme de produits étendue, en se tournant par exemple vers davantage de chaussures de sport, pour élargir la clientèle, soit le recours à des partenaires extérieurs. Une prochaine audience a été fixée au 9 mars pour examiner les différentes options.