Barack Obama promet un plan de relance

  • A
  • A
Barack Obama promet un plan de relance
@ REUTERS
Partagez sur :

Le président américain veut aller au-delà des 1.500 milliards de dollars d'économies exigés.

"Je présenterai un plan très détaillé pour relancer l'économie, créer des emplois et contrôler notre déficit", a promis Barack Obama, lors d’une tournée dans le Middle West. C’est en septembre que le président américain dévoilera ce plan, qui, selon un haut responsable de l’administration, devrait réduire le déficit de plus de 1.500 milliards de dollars.

Et le chiffre est loin d’être symbolique, puisque c’est ce montant qui doit être économisé, selon l’accord sur la dette obtenu à l’arraché au début du mois. Une commission bipartite doit trouver comment réduire le déficit budgétaire de 1.500 milliards de dollars, un défi complexe.

Et pourtant, Barack Obama vient de renchérir, en envisageant des réductions d’impôts prélevés sur les salaires, des accords de libre-échange et la promotion de grands travaux pour relancer l’emploi.

Un enjeu majeur pour Obama

A un an et trois mois de l’élection présidentielle de 2012, Obama a tout intérêt à se montrer entreprenant et à faire taire les critiques à son égard. Sa cote de popularité est au plus bas depuis le début de son mandat, à 39% selon un sondage Gallup publié samedi. Et le chômage, qui culmine à 9,1%, s’annonce comme un enjeu majeur de la campagne présidentielle.

Un plan de relance économique ambitieux pourrait lui permettre de regagner la confiance des électeurs, mais sa liberté de mouvement reste limitée depuis que les républicains disposent de la majorité à la Chambre des représentants.

Lors de cette tournée dans le Middle West, qui marque son entrée sérieuse dans la campagne présidentielle, Barack Obama tente d’ailleurs de se dissocier du Congrès, très impopulaire à cause de ses divisions, qui ont failli placer les Etats-Unis en défaut de paiement.