Rafale : une vente à l’Égypte dès la fin de la semaine ?

  • A
  • A
Rafale : une vente à l’Égypte dès la fin de la semaine ?
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

CA BRULE - Des représentants de Dassault, de Bercy et du Caire se seraient rencontrés mardi soir pour discuter des termes du contrat.

En plus de 25 ans d'existence, l'avion militaire de Dassault n'a pas trouvé preneur à l'étranger. Mais le dénouement pourrait cette fois être très proche. Selon Les Échos, des représentants de Dassault, de Bercy et du Caire se sont rencontrés mardi soir pour discuter des termes du contrat. D'après Le Monde, l’Égypte a même déjà donné son accord. Et selon nos informations, la vente d'avions Rafale à l’Égypte pourrait se faire d'ici la fin de la semaine.

>> LIRE AUSSI - L'armement "made in France" séduit toujours plus

Les autorités ultra-prudentes. Pour l'heure, toutefois, ni l’Élysée ni le ministère de la Défense ne confirment ces informations. Les autorités françaises sont ultra-prudentes, après les multiples déconvenues encaissées par l'avion de chasse. Maroc, Brésil, Suisse… De nombreuses négociations avaient déjà échoué, parfois au dernier moment.

Le dossier égyptien est toutefois particulièrement avancé. Le maréchal Sissi, le président égyptien, serait très pressant et très pressé. Le dossier s'est ouvert lors de sa venue à Paris, à l'automne dernier. Depuis, les échanges ont été nombreux. Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, est allé plusieurs fois en Égypte, pays qui s'est toujours fourni en armement dans l'Hexagone.

>> Pour notre éditorialiste Nicolas Barré, l’Égypte a autant besoin du Rafale que la France :



Vente de Rafale, L'Egypte en a autant besoin...par Europe1fr

Où en sont les négociations ? Concrètement, il s'agit d'un contrat de 24 Rafale. On ignore encore le montant des transactions. Dassault pourrait en fournir rapidement 3 ou 4 à l'Egypte, qui voudrait les voir voler en août, lors de l'inauguration de l'élargissement du canal de Suez.

Pour l'heure, Dassault en produit 11 par an. L'étape décisive, ce sera le paiement de l'acompte. Même si un contrat est signé, c'est seulement quand cet argent sera versé qu'on pourra dire que le Rafale a enfin été vendu. L'enjeu est de taille pour le budget de la Défense et de Dassault. 11 Rafale produits coûte à la France environ un milliard par an, notamment en frais de maintenance et de formation des pilotes.

>> LIRE AUSSI - François Hollande, le VRP qui vendra un Rafale ?

Outre l’Égypte, la France est également en négociations avec la Qatar, les Émirats Arabes Unis et l'Inde pour vendre son avion de chasse.