Avec une voiture Tesla, conduisez (presque) sans les mains

  • A
  • A
Avec une voiture Tesla, conduisez (presque) sans les mains
@ JOHANNES EISELE/AFP
Partagez sur :

Grâce à un logiciel d'autopilotage, la voiture électrique du constructeur américain se maintiendra seule dans une file ou sera capable d'en changer après une simple pression sur un clignotant. 

Le constructeur américain de véhicules électriques haut de gamme Tesla se rapproche des voitures autonomes avec le début du déploiement à grande échelle jeudi d'un nouveau logiciel embarqué comprenant des fonctions d'autopilotage.

Les mains sur le volant, par sécurité. "Nous conseillons aux conducteurs de garder leurs mains sur le volant au cas où, parce que le logiciel est encore à un stade précoce", a commenté lors d'une conférence de presse mercredi le patron-fondateur du groupe, Elon Musk. Il a toutefois prédit: "A long terme, les gens n'auront plus besoin d'avoir les mains sur le volant, et à la fin il n'y aura plus de volant, ni de pédales", seulement besoin d'indiquer une destination à la voiture qui "vous y conduira".

Fini le cauchemar du créneau. Dans l'immédiat, combiné à un système de radars, capteurs et caméras que Tesla installe sur ses voitures depuis environ un an, Autopilot sera capable de maintenir la voiture dans une file ou d'en changer après une simple pression sur un clignotant, d'en adapter la vitesse, d'éviter les collisions à l'avant et sur les côtés, d'alerter l'utilisateur quand il repérera une place de parking disponible et d'y faire un créneau à la demande.

Installé en une nuit. Tesla dit tester le système depuis plus d'un an, mais le décrit encore comme une version provisoire, appelant donc ses utilisateurs à l'utiliser prudemment. Le logiciel commencera à être installé sous forme d'une mise à jour sur les berlines Model S, dont Tesla a encore écoulé 11.580 exemplaires au troisième trimestre. Il a aussi vocation à équiper le tout nouveau SUV Model X.