Auvergne Aéronautique placé en redressement judiciaire, 720 emplois menacés

  • A
  • A
Auvergne Aéronautique placé en redressement judiciaire, 720 emplois menacés
@ Capture d'écran www.auvergneaero.com
Partagez sur :

L'équipementier auvergnat, qui emploie 720 emplois en France et au Maroc, a été placé en cessation de paiements.

Auvergne Aéronautique, fabricant d'éléments de tôlerie et de chaudronnerie pour l'aéronautique et l'aérospatiale, a été placé mardi à sa demande en cessation de paiements par le tribunal de commerce de Lyon. L'équipementier auvergnat, qui emploie 720 emplois en France et au Maroc, avait été repris en 2013 par ACE Management, un fonds spécialisé dans l'investissement en capital dans les secteurs aéronautique, maritime, de défense et de sécurité. Il avait alors bénéficié d'un investissement de 8 millions d'euros dans l'outil de production.

Des "contraintes structurelles majeures." Mais le groupe reste confronté à "des contraintes structurelles majeures" : "la crise du marché des hélicoptères, liée au secteur pétrolier", l'"amélioration insuffisante des performances industrielles, en termes de délais de livraison, de qualité et de tenue des coûts" et "des marges trop faibles pour absorber le niveau de frais fixes", justifie mercredi l'entreprise dans un communiqué, confirmant une information du journal La Montagne. Dans ce contexte, Auvergne Aéronautique, a subi une baisse continue de son chiffre d'affaires "de 13% depuis 2013", des "pertes de l'ordre de 4 millions d'euros en 2015" et des "difficultés persistantes de trésorerie".

Un projet de reprise "identifié". Le groupe fait toutefois savoir qu'"un premier projet industriel sérieux de reprise a été identifié" et qu'il sera présenté "aux représentants du personnel et aux salariés dans les prochains jours".  Les éventuels repreneurs ont jusqu'au 25 octobre pour déposer leurs offres, avant une nouvelle audience du tribunal de commerce de Lyon à la mi-novembre. Installé sur l'aéroport d'Aulnat, dans l'agglomération clermontoise, le siège de l'entreprise emploie 337 personnes. Les deux autres unités de production, situées à Auxerre et à Casablanca au Maroc, comptent respectivement 71 et 312 salariés. Le groupe a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 46 millions d'euros.