Auto : les marques se démarquent

  • A
  • A
Auto : les marques se démarquent
Citroën est la première marque généraliste qui ose aller concurrencer les Allemands sur le service haut de gamme, avec un club réservé aux propriétaires de DS3, DS4 ou DS5 (photo ci-dessus).
Partagez sur :

Face à la morosité croissante du marché, les constructeurs redoublent d'imagination.

Les chiffres. Le marché automobile français semble vouloir de jamais redémarrer. Les immatriculations de voitures neuves ont à nouveau plongé en mai, avec un repli global du marché de 10,3% à 148.554 unités, selon les données brutes publiées lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Les constructeurs hexagonaux affichent des chiffres contrastés. PSA contient sa baisse à 8,2% à 45.244 unités, grâce à la bonne tenue de Peugeot (-2,9% seulement, contre -14,5% pour Citroën). Le groupe Renault accuse pour sa part un plongeon de 16,5% (-20,3% pour la seule marque au losange) à 30.837 unités. Même les constructeurs étrangers sont en repli de 8,4%, à 72.406 unités.

>>> Pour rebondir, les marques doivent donc redoubler d'imagination. Comment ? Europe1.fr vous présente certaines de ces stratégies.

Entrer dans le quotidien des clients… Skoda, par exemple, a fait le choix d'aller là où les clients se trouvent, en s'installant dans un centre commercial de Thiais, dans le Val-de-Marne. Pour la première fois au monde, une marque grand public ouvre une concession au sein d'une grande surface… et offre de pareils services. Le client peut, en effet, déposer les clés de sa voiture au magasin, une équipe fait la révision et lui rend à la fin de ses courses. Bilan : en quatre mois, la marque a enregistré une cinquantaine de ventes. "C'est un laboratoire, on va retrouver notre 'show room' Skoda entre des magasins de vêtements pour enfants ou des vendeurs de disques. Et en proposant des services malins, on donne envie d'acheter de la marque", explique Xavier Benoît, responsable des Relations publiques.

… Et y glisser des privilèges. Citroën, de son côté, est la première marque généraliste qui ose aller concurrencer les Allemands sur le service haut de gamme. La marque aux chevrons a mis en place un club réservé aux propriétaires de DS3, DS4 ou DS5, la gamme la plus huppée et la plus chère du constructeur. Et comme chez Mercédès ou Lexus, les membres du club ont droit à un service conciergerie, qui réserve par exemple des places aux restaurants ou au théâtre pour eux. "On met plus de valeur dans l'automobile. La stratégie, c'est justement d'apprendre à connaitre les clients. On est en mesure de connaitre leurs habitudes de consommation, la composition de leurs familles, leurs attentes en termes de loisir etc. Ce qui donnent encore plus de valeur à l'achat", décrypte Philippe Narbeburu, directeur commercial. Et cette stratégie commence à payer : 60% des acheteurs de DS n'étaient pas des clients Citroën auparavant.
Boursier.com - Renault a vendu 2.248 exemplaires de la Zoé au premier trimestre

Des nouveaux modèles. Mais la fonction première d'une marque automobile… c'est de proposer des voitures. Le CCFA place donc beaucoup d'espoir dans les nouveaux modèles annoncés par les marques. Selon le Comité des constructeurs, l’arrivée de certains Crossover comme le 2008 de Peugeot, le Captur de Renault ou encore le Mokka d’Opel laisse espérer un meilleur mois de juin. Renault mise également beaucoup sur le succès de la citadine électrique Zoé ou sur la nouvelle version X-Mod du monospace compact Scenic. PSA, quant à lui, va révolutionner ses marques Peugeot et Citroën pour éviter qu'elles se concurrencent. La première devrait ainsi monter en gamme, et la seconde se scinder en une branche premium et une autre moins chère.