Attentats : Anne Hidalgo affirme que Paris "redémarre"

  • A
  • A
Attentats : Anne Hidalgo affirme que Paris "redémarre"
Anne Hidalgo, maire de Paris.@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

ATTENTATS - Alors que l'impact économique des attentats qui ont frappé Paris le 13 novembre reste encore difficile à évaluer, Anne Hidalgo a affirmé ce matin que Paris redémarrait.

Paris "redémarre" comme la fréquentation de ses hôtels ou de ses magasins, a indiqué mercredi la maire PS de la capitale Anne Hidalgo, en souhaitant par ailleurs qu'il y ait "quelque chose" le 31 décembre sur les Champs-Elysées. "Il y a une grande résilience dans cette ville", a-t-elle indiqué sur iTÉLÉ, décrivant une ville "capable d'accueillir le monde entier" après le drame des attentats, à la COP21 et au sommet des 1.000 maires à l'Hôtel de Ville.

Fréquentation des lieux touristiques en hausse. "Ça redémarre", a ajouté l'élue, "ça redémarre sur le tourisme, sur la fréquentation des hôtels, sur la fréquentation des lieux, des magasins". "Bien sûr, il y a cette inquiétude et on n'oubliera jamais les victimes, mais l'activité redémarre", a-t-elle poursuivi sans plus de précisions. L'impact précis des attentats sur les attentats reste encore difficile à chiffrer, mais Air France a annoncé mardi un manque à gagner de 50 millions d'euros en raison des attentats.

Un 31 décembre sur les Champs-Elysées. Anne Hidalgo a par ailleurs "souhaité qu'il y ait quelque chose sur les Champs-Elysées" le 31 décembre, où touristes et habitants se retrouvent généralement pour le Nouvel An. "Nous y travaillons avec le préfet de police, nous l'annoncerons ensemble, vraisemblablement la semaine prochaine", a ajouté la maire de Paris.