Amazon paie désormais des impôts en Allemagne

  • A
  • A
Amazon paie désormais des impôts en Allemagne
Un entrepôt d'Amazon en France. Image d'illustration.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

FISCALITE - Alors que le géant américain de la livraison à domicile est soupçonné d'avoir bénéficié de montages fiscaux au Luxembourg, la presse allemande révèle qu'il a commencé à payer ses impôts sur ses bénéfices en Allemagne. 

Le géant américain de la distribution aurait-il décidé de s'assagir ? Amazon a en effet commencé à payer des impôts dans un pays où jusque là il n'en payait pas. Et l'Allemagne en est l'heureuse bénéficiaire, affirme lundi le quotidien Süddeutsche Zeitung. La société pourrait ainsi sortir des radars de Bruxelles qui la soupçonnait de montages fiscaux effectués au Luxembourg afin d'échapper à la fiscalité des pays où elle fait des bénéfices. 

Effectif depuis le 1er mai. Cette modification, qui ne concerne que l'Allemagne, a pris effet le 1er mai, a indiqué le journal allemand sur son site internet, citant un porte-parole de la société. L'Allemagne est son deuxième marché, après les Etats-Unis, avec un chiffre d'affaires de 11 milliards d'euros, soit 12% de ses ventes mondiales.

Luxleaks. Amazon fait partie, avec d'autres mastodontes dont Apple, Pepsi et Starbucks, soupçonnés de ne pas payer d'impôts ou peu en Europe. Pour cela, elle aurait profiter d'accords fiscaux particulièrement avantageux au Luxembourg, selon des révélations du Consortium international des journalistes d'investigation en novembre dernier. Des dispositifs légaux, avaient répliqué les autorités du Grand Duché mais qui sont dans le viseur de l'OCDE et de la Commission européenne. 

Aucun lien avec l'enquête de la Commission européenne. Amazon a cependant assuré que ce changement fiscal n'était pas lié aux critiques émises sur ses pratiques, selon la Süddeutsche Zeitung. "Nous examinons nos structures régulièrement afin de nous assurer que nous pouvons servir nos clients aussi bien que possible", selon le porte-parole du groupe. 

Selon d'autres médias, Amazon a aussi commencé à payer des impôts sur ses ventes en Grande-Bretagne dans le pays.