Alstom rate un gros contrat pour la construction de quinze TGV en Espagne

  • A
  • A
Alstom rate un gros contrat pour la construction de quinze TGV en Espagne
Alstom a récemment remporté un contrat pour le métro de Shanghai.@ PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :

L'espagnol Talgo a été préféré à l'industriel français pour un contrat de 786 millions d'euros, pour quinze TGV.

Le constructeur espagnol Talgo a emporté face à Alstom et Siemens un marché de fabrication de quinze trains à grande vitesse pour la compagnie nationale Renfe, pour un montant de 786 millions d'euros, a annoncé le ministre de l'Equipement lundi.

Possibilité de contrat de 30 trains. "L'offre gagnante a été présentée par Talgo", a annoncé le ministre de l'Equipement, Inigo de la Serna. Le contrat pourrait être étendu à 15 trains supplémentaires, en "fonction des besoins", et représenterait alors 1,4 milliard d'euros. "Talgo a la meilleure offre d'un point de vue technique et économique", a souligné le ministre en se félicitant de la création de quelque mille postes de travail pendant la durée de la fabrication des trains, sur cinq ans.

Une décision sans surprise. Le 22 novembre avait déjà eu lieu l'ouverture des enveloppes de l'appel d'offres, c'est-à-dire les notes techniques et de prix (données à chaque entreprise qui a déposé une offre). Talgo était arrivé premier, tant pour l'offre de prix que pour l'offre technique, mais l'annonce officielle du choix n'avait pas encore été faite. L'entreprise espagnole avait pourtant assuré avoir gagné l'appel d'offres, à la surprise de son concurrent français Alstom.  "Nous avons envoyé une lettre à Renfe pour demander plus d'informations sur les notes, comme nous y autorisent la procédure d'appel d'offre et la loi espagnole", avait-on alors appris auprès d'Alstom.