Alstom : la souveraineté nucléaire de la France "sera pleinement assurée"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Patrick Kron, le patron d’Alstom, a tenu à rassurer après la finalisation de l’accord de rachat de sa branche Energie par le groupe américain General Electric.

Interrogé dans le cadre de l’Interview politique d’Europe 1, Patrick Kron, le PDG d’Alstom, a tenu a rappelé que l’accord que son entreprise venait de sceller avec le groupe américain General Electric ne ferait courir aucun risque à la souveraineté nucléaire de la France. “La souveraineté de la France dans le domaine du nucléaire sera pleinement assurée dans cet accord”, a-t-il déclaré.

“Le maintien de la souveraineté française dans le domaine du nucléaire, même si nous n’intervenons pas sur les réacteurs eux-mêmes, mais sur les turbines, était essentiel. Cet accord donne pleinement confiance. Il s’agit d’assurer la maintenance et la modernisation du parc et d’assurer les exportations” a précisé le patron de l’un des fleurons industriels et technologiques de la France.

sujet

L'INFO - Cession d'Alstom : l'Etat et Bouygues tombent d'accord

INDUSTRIE - Alstom : la partie de poker menteur continue

NEGOCIATIONS - Alstom : Bouygues complique les projets de l'Etat

DENOUEMENT - Alstom : l'Etat choisit GE et va entrer au capitale de la future entreprise