Alstom : GE discute avec des Français pour la reprise de la filière Energie

  • A
  • A
Alstom : GE discute avec des Français pour la reprise de la filière Energie
La filière éolienne et hydroélectrique du groupe français pourrait rester dans l'Hexagone si Alstom venait à devenir propriété de General Electric.@ Sipa
Partagez sur :

Les discussions pourraient aboutir si General Electric parvenait à racheter la branche Energie du groupe français.

Le géant américain General Electric est en discussion avec des investisseurs français pour leur céder une participation dans les activités éoliennes et hydroélectricité d'Alstom au cas où il parviendrait à acquérir la branche énergie de l'industriel français, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

"Des discussions sont en cours" avec "des investisseurs potentiels français", a indiqué cette source, en précisant qu'elles portaient notamment sur la possible cession d'une "participation minoritaire". GE a proposé récemment au fabricant français de turbines électriques et de TGV d'acquérir pour 12,35 milliards d'euros sa branche énergie, également convoitée par l'allemand Siemens, mais le gouvernement lui avait demandé d'améliorer cette offre qu'il jugeait insuffisante.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ZOOM - Alstom : la branche transports survivra-t-elle seule ?

TRAINS - Alstom : la SNCF, RFF et la RATP plaident pour une approche européenne

CA SE DISCUTE - Alstom : Toshiba sort du bois, GE dément tout contact

ZOOM - Alstom : General Electric veut rassurer Hollande