Allemagne : ouverture d'une information judiciaire contre l'ex-patron de Volkswagen

  • A
  • A
Allemagne : ouverture d'une information judiciaire contre l'ex-patron de Volkswagen
@ FABRICE COFFRINI / AFP
Partagez sur :

Berlin donne, par ailleurs, jusqu'au 7 octobre à Volkswagen pour présenter des mesures.

En Allemagne, une information judiciaire a été ouverte lundi contre Martin Winterkorn, ex-patron de Volkswagen. Berlin donne, par ailleurs, jusqu'au 7 octobre à Volkswagen pour présenter des mesures dans l'affaires des moteurs truqués.

Plaintes au pénal. Le parquet allemand de Brunswick a annoncé lundi l'ouverture d'une information judiciaire pour fraude à l'encontre de Martin Winterkorn, patron du géant de l'automobile Volkswagen, qui a rendu son tablier la semaine dernière, en plein scandale des moteurs truqués. La cellule de criminalité économique du parquet a ouvert cette information judiciaire "du fait de plaintes au pénal" déposées contre Martin Winterkorn, 68 ans, précise le parquet dans un communiqué. Parallèlement, le groupe Volkswagen lui-même a déposé plainte contre X dans la même affaire. "L'objectif des enquêtes est en particulier d'apporter de la lumière sur les responsabilités" pour l'installation sur 11 millions de voitures diesel d'un logiciel truqueur, indique le parquet.

Ultimatum. Berlin a, par ailleurs, donné à Volkswagen jusqu'au 7 octobre pour présenter un plan et une solution technique pour rendre conformes les voitures équipées d'un logiciel qui fausse les résultats des tests anti-pollution, a confirmé lundi un porte-parole du ministère des Transports. "La KBA (autorité de sûreté automobile, ndlr) a sommé Volkswagen de présenter des mesures fermes et un calendrier permettant de savoir quand une solution technique pour les voitures concernées peut être mise en oeuvre. Un délai jusqu'au 7 octobre a été fixé", a déclaré Martin Susteck, porte-parole du ministère des Transports, lors d'un point presse du gouvernement, confirmant une information du journal Bild am Sonntag.