Air France offre également des retraites chapeaux

  • A
  • A
Air France offre également des retraites chapeaux
@ MaxPPP
Partagez sur :

L’ancien PDG de la compagnie aérienne, Jean-Cyril Spinetta touche près de 400.000 euros par an de retraite complémentaire. 

Philippe Varin devait partir avec une rente de 650.000 euros par an. Face à la levée de bouclier, des syndicats, du patronat et de l’ensemble de la classe politique, il a préféré y renoncer. Mais le futur ex patron de PSA n’est pas le seul à avoir une retraite dorée. Chez Air France, une quarantaine de dirigeants profitent d’une rente généreuse, même s’ils n’occupent plus aucune fonction. L’enveloppe provisionnée serait de 119 millions d’euros. Les syndicats de la compagnie aérienne crient au scandale, au micro d’Europe 1.

"Purement scandaleux". Léon Crémieux, du syndicat Sud, y voit "une injustice sociale à double titre". D’un côté, ces anciens cadres sont payés sans travailler et de l’autre, l’entreprise a mis en place un plan social massif de 8.000 suppressions de postes. Autre point de crispation : l’Etat, le premier actionnaire de la compagnie aérienne avec 16% du capital, a validé ces sommes.

Des liens étroits entre l’Etat et la direction. Pire, le syndicaliste ne cache pas son scepticisme quant à la mise en place d’une loi pour éviter ces pratiques. "Ceux qui sont à la tête d’Air France ont été, sont, ou vont être des hauts fonctionnaires voire des membres de cabinets ministériels", dénonce Léon Crémieux. Toutefois, l’opinion est très hostile à ces retraites chapeaux et l’idée d’une loi pourrait faire son grand retour, analyse Martial You, chef du service "économie" d’Europe 1. L’idée soutenue par Arnaud Montebourg et une partie des députés serait de limiter les salaires des patrons à 20 fois le salaire moyen dans l'entreprise.

Une pratique courante. Chez Air France, les retraites chapeaux concernent 37 cadres. Mais Alexandre de Juniac, PDG du groupe, a déjà accepté de baisser son salaire et qui est loin de la retraite. En France, un million de salariés bénéficient de retraites complémentaires, dans près de 11.000 PME. Mais en moyenne, ils partent avec 2.000 euros annuels en supplément. 

sur le même sujet

DECRYPTAGE - Rémunération des patrons : pourquoi la loi attendra

INTERVIEW - Retraites chapeau : "Il faut que l’État aille plus loin"

ACTU - Philippe Varin annonce qu'il renonce à sa "retraite chapeau"

ZOOM - Les PDG du public limités à 450.000 euros

ACTU - Patrons du privé : les salaires encadrés ?