Achats groupés : comment ça marche ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sans forcément se connaître, de plus en plus de Français se regroupent pour négocier et payer moins cher, notamment dans le secteur de l'énergie. 

"C'est devenu très courant", assure Hervé Degrève, cofondateur et directeur marketing du site fioulreduc.com, invité du Grand direct de l'actu d'Europe 1, mardi. Les Français se regroupent pour négocier directement auprès des fournisseurs, et réaliser des économies. En particulier dans le secteur de l'énergie. 

  • Quel est le principe ? 

"Nous regroupons des clients qui ne se connaissent pas forcément, pour négocier un prix plus intéressant et ainsi que chacun, individuellement, puisse faire des économies sur sa consommation de biens ou de services", résume Hervé Degrève. D'autres sites proposent le même service pour l'électricité et le gaz, par exemple. 

"Le distributeur a des coûts logistiques pour livrer le fioul à un point donné", poursuit Hervé Degrève. "Si plusieurs personnes mutualisent ces coûts et se font livrer en même temps, on peut faire des économies." La pratique existe déjà depuis longtemps, des voisins choisissant spontanément de se faire livrer leur fioul le même jour, par exemple.

  • Pourquoi passer par internet ?

Les plateformes de prise de commande et d'achat groupé permettent d'organiser le système à plus grande échelle. "Tous les Français peuvent se regrouper pour un prix encore plus bas", avance Hervé Degrève. En quelques jours, près de 5.000 personnes se sont inscrites sur le site, selon son cofondateur. 

La tendance de l'achat groupé a explosé avec internet. "Les pionniers, c'est Groupon, en 2008", raconte Hervé Degrève. "Ils proposaient des offres éphémères, des offres flash, pour ces choses dont on avait pas forcément besoin". Les plateformes sont aujourd'hui plus spécialisées, et tournées vers des biens essentiels.

  • Comment s'inscrire ?

Le prix n'est pas le même pour un consommateur habitant Lille que pour une personne vivant à Marseille : "Le fioul domestique est un marché très local", justifie Hervé Degrève. Après avoir agrégé les demandes, le site les regroupe par région. "On trouve ensuite un distributeur localement, à qui on va envoyer 100, 200 ou 300 clients en même temps pour qu'il baisse son prix", explique le directeur marketing. 

Pour s'inscrire, il suffit de rentrer ses coordonnées, et la quantité demandée. Les demandes sont ensuite reçues pendant quinze jours. Passé ce délai, toutes les personnes qui se sont enregistrées reçoivent une offre sur leur secteur, en fonction de ce qui a été négocié.