Couples : nos conseils pour lâcher prise en vacances à deux

  • A
  • A
Couples : nos conseils pour lâcher prise en vacances à deux
La gratitude est l'une des clés des couples heureux. Les vacances sont l'occasion de la cultiver.@ StockSnap / Pixabay / Europe 1
Partagez sur :

Les vacances peuvent être des moments de détente… mais aussi de disputes. Comment en faire un vrai moment de relâchement partagé ?

Près d’un quart des salariés français devraient, comme chaque année, prendre leurs congés dès le mois de juillet. Une coupure souvent très attendue… mais qui peut parfois virer au cauchemar. D’après différentes statistiques, près de deux tiers des ruptures amoureuses ont, en effet, lieu en cette période estivale ! Pourtant, cette période peut aussi devenir une occasion de se retrouver et de lâcher prise, ensemble. Nous vous donnons quelques astuces.  

Préparez vos vacances à deux

"Le délice est souvent dans l’attente", rappelle la journaliste Florence Servan-Schreiber, auteure de Trois kifs par jour. Les premiers moments de bonheur pour les vacances apparaissent en effet souvent un peu avant. "Lorsque nous attendons quelque chose avec impatience, notre cerveau fabrique 14% de dopamine (un neurotransmetteur responsable de la sensation de plaisir) en plus qu’à l’état normal", rappelle Florence Servan-Schreiber. Et ce "délice" peut tout à fait se déguster à deux. Même si vous ne partez pas avant plusieurs semaines, pourquoi ne pas, dès maintenant, commencez à regarder ensemble les photos de votre lieu de vacances, les activités à faire aux alentours, les choses à visiter, les restaurants qui vous font déjà saliver ? Cela "fait partie de l’expression de notre optimisme, qui nous donne des ailes", assure la journaliste spécialiste de psychologie transpersonnelle, dans une interview à Atlantico.

Avant de partir, prenez également un peu de temps pour discuter à l’avance des envies de chacun, mais aussi de la répartition des tâches ménagères. Plus tôt cette question sera abordée, plus transparentes seront les règles sur place. Une discussion en amont permet de se mettre au clair sur les exigences de chacun. Mettez-vous d’accord sur qui fait quoi, et quand. Pourquoi ne pas tout inscrire noir sur blanc sur un planning si les deux sont à l'aise avec ce procédé ?

Privilégiez la qualité à la quantité

S’il est conseillé de s’accorder des moments de rêverie commune en amont, gardez toutefois à l’esprit que tout ne sera peut-être pas parfait une fois sur place. La meilleure manière de réussir à lâcher prise, c’est peut-être de ne pas être trop exigeant sur ses vacances, de ne pas trop vous en faire si la maison ne correspond pas à la photo, si l’eau n’est pas aussi belle que sur la carte postale… et si l’autre n’a pas tout à fait les mêmes attentes que vous. Si vous n’avez pas les mêmes envies, les mêmes besoins, le même rythme, essayez donc de ne pas vous focaliser dessus. "Chacun a sa définition des vacances et c'est important de ne pas se sentir étouffé", prévient la psychologie Sonia Prades dans Le Parisien.

Identifiez à l’avance quelques priorités à faire ensemble, et essayez de laisser une place à l’imprévu, aux plaisirs simples, voire à l’ennui (dans un article ici, nous vous suggérions trois raisons de se réjouir de n’avoir rien à faire). En clair, privilégiez la qualité plutôt que la quantité. "Si les quelques semaines destinées à régénérer votre esprit, votre corps et vos relations sont parasitées par la logistique ou la pression de devoir être au top sur tous les plans, vous êtes bon pour le pétage de plomb ou les maux d'estomac avant la rentrée !" avertit la psychologue Marie-Estelle Dupont.

Ce qui compte, c’est qu’il y ait des moments de partage, mais on n’est pas obligé de tout partager

Prévoyez-vous aussi du temps pour vous, seul. "Ce qui compte, c’est qu’il y ait des moments de partage, mais on n’est pas obligé de tout partager. Si les vacances sont l’occasion de retrouver l’autre, elles permettent aussi de se retrouver soi-même. C’est l’un des rares moments de l’année où l’on peut faire le point sur soi et se connecter à ses vrais désirs", poursuit la thérapeute de couple Martine Teillac dans Psychologies. En clair, pour profiter des moments à deux, il est parfois important de passer de bons moments tout seul !

Appendre à dire "merci"

Selon une étude parue récemment dans la revue Personnal Relationship et menée auprès de 468 couples, les plus heureux sont ceux qui se disent "merci", qui reconnaissent les bons côtés de l'autre, même pendant une dispute, et qui gardent en tête la chance qu’ils ont d’être en couple. Et les vacances, où l’on passe plus de temps ensemble que le reste de l’année, constituent une période propice pour cultiver la gratitude. "Aujourd'hui, les couples se font plus de reproches que de mercis. Dire merci parce que l’autre a vidé le lave-vaisselle, parce qu’il a joué avec les enfants ou parce qu’il a mis le parfum que vous aimez bien... C'est essentiel, et c’est trop souvent oublié", abonde la thérapeute Camille Rochet.

Et si tout ne se passe pas comme vous le souhaitez, confiez votre sentiment plutôt que d’adopter un ton accusateur. Dire "je suis fâché, ça me rend triste" aura souvent plus d’impact que "tu es un fainéant". Et surtout bannissez, de manière absolue (et si possible définitive), le redoutable "on" : "on" ne s’y prend pas comme ça pour passer la serpillière, "on" fait la vaisselle après manger, "on" est là pour se détendre etc. "On" n’est personne. Pourtant il n’y a rien de plus rabaissant : ce "on" laisse entendre qu’une entité qui nous dépasse, voire la société entière, fait mieux que nous, et qu’il faut s’y plier. Et ce n’est pas "on" qui est en vacances, mais bien vous.