Woody Allen : "La France n'est pas particulièrement antisémite"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le réalisateur, invité d'Europe 1 Soir, revient sur son film, L'homme irrationnel, mais aussi sur les attentats de Charlie Hebdo. 

INTERVIEW

Depuis Manhattan en 1979, Woody Allen a présenté pas moins de douze films hors compétition au Festival de Cannes. Lors de sa dernière venue, en 2011, son film Midnight in Paris faisait même l’ouverture. Il revient cette fois avec L'homme irrationnel, l’histoire d’un professeur de philosophie en prise avec le doute. Invité d'Europe 1 Soir, le réalisateur new-yorkais est revenu sur son dernier film, mais en a aussi profité pour glisser quelques mots sur l'actualité.  

"En tant que Juive, vivre en France depuis les attentats de janvier me rend nerveuse", a récemment déclaré l'actrice et réalisatrice Natalie Portman dans une interview. Woody Allen partage-t-il ce sentiment ? Pas vraiment. "Les Juifs ont toujours constitué une minorité persécutée, peu aimée", rappelle le réalisateur de Manhattan qui ne "trouve pas que la France soit particulièrement antisémite."

Woody Allen a conscience des attentats "épouvantables" qui ont touché le pays en janvier dernier. Mais le cinéaste relativise. "Les Etats-Unis ont également eu leurs attentats, le 11 septembre 2001". Et ces drames, les pays "parviennent tout de même à les dépasser." Woody Allen n'est pas inquiet pour l'avenir. Il y a en France et aux Etats-Unis "des gens très biens", et "tôt ou tard, la majorité reviendra en force", assure-t-il.