VIDÉO - Ama, le ballet aquatique en apnée qui éblouit les internautes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

COUP DE CŒUR - Avec son film "Ama", dans lequel elle réalise une chorégraphie en apnée dans une piscine, Julie Gautier a ébloui les internautes et l'équipe du "Club de l'été" sur Europe 1. Elle était invitée lundi matin.

VIDÉO

Julie Gautier est vidéaste, danseuse, mais surtout l'une des meilleures apnéistes au monde. Dans le film Ama, posté sur YouTube le 8 mars, à l'occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, et déjà visionné plus de 815.000 fois, la Française nous offre un moment de poésie et de volupté sous l'eau. C'est le premier coup de cœur d'Eva Roque dans Le Club de l'été, votre nouveau rendez-vous sur Europe 1.

"Une ceinture de plomb" pour être maintenue au sol. Dans ce clip, Julie Gautier donne l'impression de ne pas subir l'apesanteur aquatique. Elle danse, les pieds bien ancrés au fond de la piscine, et se laisse parfois porter par l'eau, tout en grâce. Comment la jeune femme a-t-elle pu réaliser une telle performance ? "Je suis à dix mètres de profondeur, j'ai moins d'air dans les poumons, et du coup, je suis plus ancrée dans le sol. Ensuite, je me suis fait fabriquer une ceinture de plomb, une espèce de corset invisible sous ma robe. Dès que je suis au fond, je crache un petit peu d'air pour être plus lourde", nous dévoile-t-elle sur Europe 1, lundi matin.

Une championne d'apnée en mer. La vidéo dure 6'30, et a nécessité "deux jours de tournage, avec maintes et maintes prises", précise la danseuse-apnéiste. Un exploit quand on sait l'effort que représente une telle chorégraphie, réalisée sans respirer. "Quand je faisais de la compétition (en poids constant, descente à la palme en profondeur en mer, ndlr), je faisais 6 minutes en apnée statique. Mais sur une performance comme celle-ci, où on bouge énormément et où on est extrêmement tendu, je faisais peut-être 1'30".

Un film "pour célébrer la force des femmes". La description de la vidéo assure que le film peut être interprété comme chacun le souhaite, selon ce qu'il fait résonner chez telle ou telle sensibilité. Julie Gautier, elle, l'a pensé comme "un hommage aux femmes, pour célébrer la force des femmes". "C'est un partage d'émotions", glisse-t-elle dans Le Club de l'été. Le film tire son nom des "Ama", qui sont "des pêcheuses de perles au Japon qui font un métier d'hommes et qui, grâce à l'entraide, parviennent à s'en sortir", précise la vidéaste.

Le film a été réalisé par son compagnon, l'apnéiste Guillaume Néry, dans une piscine de Nice. Julie Gautier a par ailleurs participé à la réalisation d'un clip de Beyoncé, Runnin' (Lose It All), où des danseurs évoluent en mer, en apnée.