Archéologie : une tombe celtique "exceptionnelle" découverte près de Troyes

  • A
  • A
Archéologie : une tombe celtique "exceptionnelle" découverte près de Troyes
@ PASCALE MOLLARD / AFP
Partagez sur :

ARCHÉOLOGIE - Une tombe princière du Ve siècle avant notre ère a été découverte près de Troyes, dans l'Aube.

Pour les archéologues, c'est une trouvaille "exceptionnelle". Une tombe princière celtique du Ve siècle avant notre ère, riche d'objets grecs et sans doute étrusques, a été découverte dans une zone artisanale et commerciale près de la ville de Troyes, dans l'Aube.

Un tumulus de 40 mètres de diamètre. C'est l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) qui fouille ce site sur la commune de Lavau depuis octobre, à la demande de l'Etat. 

On peut y voir un tumulus, un monticule au-dessus d'une sépulture, de 40 mètres de diamètre, au centre duquel le défunt, qui n'a pas encore été dégagé, repose avec son char au cœur d'une chambre funéraire de 14 mètres carrés. Pour Dominique Garcia, président de l'Inrap, "il s'agissait probablement d'un 'prince' celte local".

Des objets grecs et étrusques. Quant aux objets retrouvés, ils sont en partie "d'origine grecque et sans doute étrusque". La pièce maîtresse du dépôt funéraire est un grand chaudron orné en bronze, dans lequel on mettait du vin coupé d'eau. Il pourrait avoir été réalisé par des artisans étrusques. Il contient un pichet à vin, ou oenochoe, en céramique attique à figures noires, fabriqué par des Grecs. Un mobilier qui "atteste des échanges qui existaient entre la Méditerranée et les Celtes", explique Dominique Garcia.

Cette tombe date de la fin du Premier âge du Fer, de la période dite du Hallstatt, une période marquée par le développement de l'activité économique des cités-États étrusques et grecques d'Occident, Marseille notamment. 

"Magnifique découverte" pour Valls. Sur son compte Twitter, le Premier ministre, Manuel Valls, a salué cette "magnifique découverte", ajoutant : "la France est riche de son héritage millénaire".