Un sommet sur le patrimoine menacé par Daech : "Une grande victoire de Hollande"

  • A
  • A
Partagez sur :

Marc Ladreit de Lacharrière, PDG de Fimalac et collectionneur d'art africain, à salué sur Europe 1 l'initiative du président de la République en faveur du patrimoine menacé par le terrorisme.

INTERVIEW

La bataille contre le terrorisme s’organise aussi sur le plan culturel. François Hollande doit participer les 2 et 3 décembre, à Abou Dhabi, à un sommet mondial sur le patrimoine menacé par Daech. "C’est une grande victoire de François Hollande, parce que c’est véritablement lui qui est à l’origine de ce projet", a salué sur Europe 1 Marc Ladreit de Lacharrière, président de la société de holding Fimalac et grand collectionneur d’art africain et océanien.

Un fond pour rebâtir. "Il est nécessaire, enfin, que l’on se mobilise pour combattre ces terroristes", martèle-t-il au micro de Jean-Pierre Elkabbach, en évoquant les destructions de Palmyre et de Tombouctou. À Abou Dhabi, "il y aura la création d’un fonds international géré de manière privée, par des mécènes, à hauteur de 100 millions de dollars, pour rebâtir les destructions réalisées par les terroristes", explique encore ce proche de Jacques Chirac.

Retrouver les œuvres pillées. "La chose la plus importante à faire, c’est l’inventaire des œuvres pillées et la traçabilité de ces œuvres. À partir de là, il est bien certain qu’il y aura toujours des vols et des personnes monstrueuses pour acheter les œuvres volées, mais les galeries et les musées ne pourront pas le faire", a encore déclaré Marc Ladreit de Lacharrière qui sera au côté du président de la République pour ce sommet, vendredi et samedi.