Un opéra "gonflé" sur Anna Nicole Smith

  • A
  • A
Un opéra "gonflé" sur Anna Nicole Smith
@ MAXPPP/Royal Opera de Londres
Partagez sur :

L’opéra Anna Nicole, inspiré de la vie de la célèbre Playmate morte à 39 ans se joue à Londres.

Quand on pense à Anna Nicole Smith, on imagine la Une de Playboy, et une paire de seins siliconés. Rares sont ceux qui associent la célèbre Playmate, morte en 2007 à l’âge de 39 ans, à l’opéra. Pourtant, le très réputé Royal Opera de Londres programme depuis jeudi un opéra inspiré de la vie de la blonde peroxydée.

Le projet en a fait sourciller plus d’un, car l’affiche du spectacle, intitulé Anna Nicole, et sous-titré "La fête s’arrête toujours" ("The party always ends") donne le ton. On y promet une troupe "de première classe", avec un avertissement de "langage abusif et de contenu sexuel".

Un spectacle "provocateur"

La bande annonce, publiée sur le site Internet de l’opéra, y présente une jeune femme qui rêvait d’être Marilyn Monroe, et qui a finalement été rattrapée par la violence de la vie, et l’addiction aux drogues.
Présenté comme "volontairement provocateur", le spectacle est mené par le directeur musical du Royal Opera, Antonio Pappano, et le livret a été confié à Richard Thomas. Ce dernier avait participé à la création de Jerry Springer : The Opera, un autre spectacle faisant se rencontrer l'art et la culture "trash".

Regardez :

La reine des tabloïds

La soprano néerlandaise Eva-Maria Westbroek incarne Anna Nicole Smith. "Une jeune playmate, un mari octogénaire milliardaire, la fascination des médias, et une mort tragique", tels sont les premiers mots de la présentation du spectacle. Tous ces ingrédients ont effectivement fait la vie d’Anna Nicole Smith, largement documentée dans les tabloïds.

Anna Nicole 930x620

© MAXPPP

Née en 1967, Anna Nicole est abandonnée, encore enfant, par son père. Elle est alors élevée par sa mère et sa tante. En 1984, elle épouse l’acteur Billy Smith. Deux ans et un enfant plus tard, elle divorce. Elle devient ensuite strip-teaseuse dans une boîte de nuit, où elle imite Marilyn Monroe. C’est alors qu’elle est repérée par un photographe.

Après une importante augmentation mammaire, elle devient Playmate, et même "Playmate de l’année" en 1993. Cette année-là, elle épouse le milliardaire J. Howard Marshall, qui a alors 90 ans. A sa mort, en 1996, elle entame une longue bataille juridique pour obtenir sa part d’héritage.

Moquée, elle obtient un Golden Raspberry Award de la plus mauvaise nouvelle actrice pour son rôle dans Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood ?, en 1994. Dans les années 2000, elle devient une star de téléréalité, et ses addictions à l’alcool et à la drogue ne sont plus un secret pour personne.

Regardez une vidéo de 2006, où elle est sous l’emprise de l’alcool :

C’est finalement un cocktail de méthadone et d'antidépresseurs qui la tuera en février 2007.