Un Globe de cristal pour Mamma Mia

  • A
  • A
Un Globe de cristal pour Mamma Mia
@ MAXPPP
Partagez sur :

La cérémonie, anti-chambre des César, a aussi récompensé Kristin Scott-Thomas lundi soir.

Cinéma, musique, télévision, mode, art, théâtre ou encore littérature, les Globes de cristal se veulent les plus exhaustifs possible dans le monde de la culture. Considérée comme l'antichambre des César, la cérémonie a eu lieu lundi soir sur la scène mythique du Lido.

Mamma Mia, meilleure comédie musicale

Mamma Mia, le "musical" aux 42 millions de spectateurs dans le monde, a obtenu le Globe de la meilleure comédie musicale. Porté par les chansons mythiques du groupe suédois Abba, le spectacle est joué en français pour la première fois depuis octobre dernier au théâtre Mogador.

Mamma Mia est un spectacle Europe 1. Jouez pour gagner une soirée 100% Mamma Mia.

Kristin Scott-Thomas et Michael Lonsdale primés

Kristin Scott-Thomas a obtenu le Globe de cristal de la meilleure actrice pour son rôle dans Elle s'appelait Sarah. La comédienne tenait le rôle principal de la journaliste Julia Jarmond, enquêtant sur la déportation d'enfants juifs après la rafle du Vel d'Hiv', dans l'adaptation du roman de Tatiana de Rosnay. Kristin Scott-Thomas est par ailleurs nommée pour le César de la meilleure actrice pour ce rôle bouleversant.

Elle s'appelait Sarah est un film Europe 1.

Le comédien Michael Londsale a lui obtenu le Globe de cristal du meilleur acteur pour sa prestation dans Des hommes et des dieux. Il y jouait le rôle d'un des moines de Tibéhirine. Michael Londsale est lui aussi nommé aux César pour ce même rôle, dans la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle. L'Arnacoeur, de Pascal Chaumeil, avec Romain Duris et Vanessa Paradis, remporte le Globe du Meilleur film.

Au théâtre, Miam-miam, écrit et mis en scène par Edouard Baer, a été sacré meilleure pièce, tandis qu'Audrey Lamy est repartie avec le Globe du meilleur One woman show. Le comédien Pierre Arditi a lui reçu un Globe de cristal d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Yaël Naïm et Ben l'Oncle Soul, meilleurs interprètes

En musique, alors qu'Arielle Dombasle a présenté sur scène un titre de son prochain album, Yaël Naïm a gagné le Globe de la meilleure interprète féminine pour She was a boy. Chez les hommes, c'est Ben l'Oncle Soul qui est reparti avec le prix, pour son album éponyme.

Enfin, Jean-Paul Gaultier a été désigné créateur de mode de l'année. Un prix qu'il avait déjà remporté en 2006. La rétrospective consacrée à l'artiste américain Jean-Michel Basquiat remporte le Globe de cristal de la meilleure exposition. Et Le Quai de Ouistreham, un essai écrit par la journaliste Florence Aubenas, a remporté avec le Globe du meilleur roman/essai.

Un jury de 30 journalistes, présidé par Franz-Olivier Giesbert, avait établi la liste des cinq nommés dans chacune de douze catégories. Près de 4.600 journalistes des rubriques culturelles ont ensuite voté pour désigner le palmarès.