Uderzo porte plainte contre sa fille pour "violences psychologiques"

  • A
  • A
Uderzo porte plainte contre sa fille pour "violences psychologiques"
@ MaxPPP
Partagez sur :

Il s'agit d'un ultime rebondissement dans le feuilleton judiciaire qui agite la famille.

Le rebondissement. Albert Uderzo, le père de la BD Astérix, porte plainte contre sa fille et son gendre pour "violences psychologiques", a indiqué lundi son avocat à la presse. "Nous avons décidé de faire comprendre à Sylvie Uderzo et à son mari que nous n'allons pas nous laisser faire", a déclaré Pierre Cornut Gentille. Il s'agit là d'un ultime rebondissement dans le feuilleton judiciaire qui agite la famille. Une enquête préliminaire avait déjà été ouverte en octobre par le parquet de Nanterre à la suite d'une plainte déposée début septembre par Sylvie Uderzo, la fille du co-créateur d'Astérix, contre Armand Turquet, l'expert-comptable du dessinateur, de "faux témoignage".

Le feuilleton. En octobre 2011, Sylvie Uderzo avait déposé plainte contre X avec constitution de partie civile pour "abus de faiblesse". Elle estimait que certains membres de l'entourage d'Albert Uderzo, âgé aujourd'hui de 86 ans, avait profité de son état de santé pour abuser de ses largesses et influer sur la gestion de son oeuvre et de sa fortune. Le dessinateur a, de son côté, toujours démenti être en état de faiblesse, accusant, lui, sa fille de "harcèlement judiciaire". Selon Sylvie Uderzo, Armand Turquet, entendu en mars 2012 comme témoin dans ce dossier, aurait menti pour empêcher la procédure d'aboutir.

Pas d'abus de faiblesse, selon le parquet. Quoi qu'il en soit, le procureur de Nanterre a requis lundi un non lieu, estimant qu'il n'y avait pas d'abus de faiblesse. "Il ne résulte pas de l‘information charges suffisantes à l’encontre de quiconque d’avoir commis les faits d’abus de faiblesse visés par la plainte avec constitution de partie civile déposée par Sylvie Uderzo", estime le parquet dans un communiqué que c'est procuré Europe1.