U2 fait chavirer le Stade de France

  • A
  • A
U2 fait chavirer le Stade de France
Partagez sur :

U2 a fait tourner les têtes samedi soir lors du premier de ses deux concerts dans le cadre du "360° Tour", au Stade de France.

A 21h15 précises, Bono entre sur la scène du Stade de France pour un peu plus de deux heures de show. Il lui suffit d'entonner quelques refrains musclés, taillés pour de telles enceintes, comme "Get on your boots", extrait du 12e album studio du quatuor ("No line on the horizon", sorti en février).

Quelque soit leur génération, les spectateurs ont passé une soirée "inoubliable" :


Le groupe alterne morceaux récents et succès cultes, mais ce sont ces derniers qui soudent vraiment un public assez mêlé sur le plan générationnel, à l'image de l'héroïque "Sunday, bloody Sunday". De même, des tubes comme "Where the streets have no name" font toujours un tabac.

Fidèle à ses habitudes à la fois généreuses et démonstratives, Bono profite de la soirée pour rendre hommage (à feu Michael Jackson) et faire passer quelques messages, notamment de soutien à Aung San Suu Kyi: on voit le visage de l'opposante birmane sur les masques de figurants venant défiler sur scène.

U2 se produira une seconde fois dimanche au Stade de France puis au stade Charles Ehrmann de Nice, mercredi 15 juillet. Cette tournée vise à promouvoir le dernier album du groupe, "No Line on the Horizon", paru le 27 février. Après le Stade de France (billets compris entre 34 et 144 euros) et Nice (de 34 à 166 euros), elle sillonnera l'Europe puis parcourra l'Amérique du Nord à partir du 12 septembre. La dernière tournée de U2, le "Vertigo Tour", avait réuni en 2005 et 2006 quelque 4,5 millions de spectateurs en 127 concerts.