Tony Awards : "Un Américain à Paris" rafle quatre prix

  • A
  • A
Tony Awards : "Un Américain à Paris" rafle quatre prix
Les acteurs d'"Un Américain à Paris"@ Théâtre du Châtelet
Partagez sur :

La comédie musicale, Un Américain à Paris, créée au Théâtre du Châtelet, a raflé quatre prix dans la nuit de dimanche à lundi. 

Avec ses douze nominations, Un Américain à Paris, avait de bonnes chances de remporter un ou plusieurs prix aux Tony Awards, cette récompense décernée par l’American Theatre Wing depuis 1947 et qui couronne les pièces non musicales et les comédies musicales à l’affiche. C’est désormais chose faite puisque cette production créée au théâtre du Châtelet à Noël et installée aujourd’hui au Palace Theatre de Broadway a raflé quatre prix.

Quatre prix pour cette adaptation du film de Vincente Minnelli. La comédie musicale, inspirée du film culte de Vincente Minnelli aux 6 Oscars, a donc raflé le prix de la meilleure chorégraphie pour le metteur en scène Christopher Wheeldon, celui de la meilleure composition musicale, du meilleur design scénique et du meilleur design lumineux.



L’histoire. Née de la collaboration de Jean-Luc Choplin, le directeur du théâtre du Châtelet et des producteurs américains Van Kaplan et Stuart Oken, la comédie musicale raconte l’histoire d’un vétéran de la Seconde Guerre mondiale qui s’installe à Paris et s’y fait un nom comme artiste peintre. Il trouve un soutien en la personne d’une riche américaine au passé trouble. Mais le scénario se complique lorqu’il tombe amoureux d’une jeune vendeuse parisienne, qui a elle aussi sa part de secrets.

L’autre grand gagnant de la soirée. Mais le vrai vainqueur de la soirée reste Fun Home, qui a remporté le prix le plus prestigieux, celui de la "meilleure comédie musicale", catégorie dans laquelle était aussi nommée Un Américain à Paris. Acclamé par la critique, ce spectacle raconte l’histoire de la relation père-fille de l’auteure des mémoires en bande dessinée qui ont servi de trame à la comédie musicale, Alison Bechdel.