Thibault dans le Who's who, Carla Bruni refuse

  • A
  • A
Thibault dans le Who's who, Carla Bruni refuse
Partagez sur :

Le secrétaire général de la CGT intègre la bible rouge des personnalités. "Honneur" que Carla Bruni a dédaigné.

Le Who's Who a révélé mardi les noms des personnalités qui intègrent l'édition 2010 du livre rouge recensant "ceux qui comptent en France". Certains comme les ambassadeurs nommés en France y figurent automatiquement, d'autres sont choisis par un comité éditorial en fonction de leurs talents et responsabilités.

Parmi les nouveaux entrants, on compte des figures de la vie politique française comme le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault, la secrétaire nationale des Verts Cécile Duflot ou Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris; des journalistes, Nicolas Demorand de France Inter ou Laurent Guimier, directeur de la rédaction d'Europe 1; des gens de bouche, Hugo Desnoyer, artisan-boucher parisien, Christine Ferber, pâtissière-chocolatière ou des chefs étoilés Thierry Marx, remarqué pour sa cuisine moléculaire, Jacques et Laurent Pourcel ou encore des artistes comme la comédienne Dominique Blanc, le styliste Kris Van Assche (Dior Homme), le musicien et percussionniste Manu Katché, Emilie Cozette, Etoile à l'Opéra de Paris ou le chef d'orchestre Jérémie Rhorer. Figurent également dans l'édition 2010 les fondateurs du site de musique en ligne Deezer, Daniel Marhely et Jonathan Benassaya.

On ne paye pas pour entrer au Who's Who. Mais il faut donner son accord et compléter sérieusement des notices biographiques. Antoine Hébrard, Président du Who's Who, a décrit sur Europe 1 ses biographies comme des "petites comédies humaines". "C'est extrêmement personnel. On prend les personnalités à la naissance et pendant toute leur vie et on voit l'évolution d'une vie", explique-t-il.

Sollicitée pour l'édition 2010, l'épouse du président de la République, Carla Bruni-Sarkozy n'a pas donné suite, a indiqué la société d'édition Lafitte-Hébrard.