"The Disaster Artist", le film que l’on vous conseille ce week-end

  • A
  • A
"The Disaster Artist", le film que l’on vous conseille ce week-end
Partagez sur :

Réalisé et interprété par James Franco, le film est adapté d'une histoire vraie, incroyable.

L'histoire est à peine croyable. Imaginez un homme étrange, aux longs cheveux noirs, pantalon de cuir. C'est Tommy Wiseau, passionné de cinéma. En 2003, il décide de se lancer dans le tournage de son premier film, dans lequel il tient évidemment le rôle principal. Son titre : The room. L'histoire d'un homme, Johnny, follement amoureux d'une femme, Lisa. Sauf qu'elle est malheureuse.

Alors que la coutume veut qu'on loue des caméras, lui les achète, version pellicule et version numérique. Ce chef d'œuvre annoncé mérite au moins les deux. Les techniciens recrutés se rendent vite compte que le tournage vire au fiasco, l'acteur est plus que mauvais, surjoue, certaines scènes sont floues, et Tommy Wiseau colérique. Mais tant qu'ils sont payés, ils continuent de tourner.

Budget final : 6 millions de dollars. Personne ne sait encore aujourd'hui d'où Tommy Wiseau tire sa fortune. Mais le film terminé, il sort dans une seule salle, louée par Tommt Wiseau. Et rapporte 2.000 dollars. Sauf que le public, censé pleurer devant ce drame, est en fait plié en deux. Le ridicule en fait un nanar devenu culte, sans doute le pire nanar de l'histoire. Qui a été récupéré par beaucoup de festivals, projeté en séance spéciale.

Le film est aujourd'hui plus que rentabilisé. C'est cette histoire que raconte James Franco, dans un The Disaster Artist, rythmé, drôle, et qui moque aussi, en arrière fond, le milieu du cinéma et tous ses clichés. Pendant la tournée promo du film, le vrai Tommy Wiseau, fier d'accompagner le projet, en a profité pour annoncer qu'il allait tourner un deuxième film ! Tout le monde craint de découvrir le résultat...

>> Découvrez la bande-annonce :