The Avener : "Je suis un maniaque de la recherche sur Internet"

  • A
  • A
The Avener : "Je suis un maniaque de la recherche sur Internet"
Le Niçois Tristan Casara, alias The Avener, est nommé aux Victoires de la Musique.@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Nouvelle star de l'électro, The Avener est nommé aux Victoires de la Musique dans la catégorie "Albums de musiques électroniques ou dance".

INTERVIEW

Le discours "n'est pas écrit", confie Tristan Casara, alias The Avener, au micro d'Europe 1. Pourtant, le "Palefrenier du roi" - c'est ce que signifie son pseudo anglais - est susceptible de monter sur scène recevoir un prix lors des Victoires de la Musique, vendredi. Il est nommé dans la catégorie Albums de musiques électroniques ou dance pour The Wanderings of The Avener. 

Maniaque de la recherche. Tristan Casara aurait pu devenir notaire comme son père mais le Niçois a préféré le métier du DJ. Son credo : faire connaître des morceaux inconnus en y rajoutant sa patte de producteur. "Je marche au feeling. Il faut que quelque chose me touche au plus profond", avoue-t-il. Cela a été le cas avec le titre Fade Out Lines, devenu un succès. "Ce morceau avait cette voix envoûtante, un peu hantée, de Phoebee Killdeer", raconte-t-il. Pour partir à la pêche de ces perles méconnues, il dit être "un maniaque de la recherche sur Internet".

A l'adolescence, Tristan Casara écoute aussi bien les Spice Girls que Téléphone ou du rap. Il évoque ses débuts, quand il arrivait dans la jungle parisienne "saturée", qu'il travaillait pour d'autres ou qu'il allait chercher Martin Solveig à l'aéroport. Maintenant, c'est lui que l'on vient chercher. Mais son Graal n'est pas encore atteint. Son rêve serait de collaborer avec la chanteuse britannique Adele.