Stéphane Lerouge : "La bonne musique de film doit autant servir le film que la musique"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dans Europe matin, le concepteur de la collection musicale "Écoutez le cinéma" évoque les plus grandes bandes originales de long-métrage.

INTERVIEW

Près de vingt ans, maintenant, que la collection Écoutez le cinéma s'est lancée chez Universal. Depuis, c'est plus de 130 albums qui ont été édités, offrant le meilleur des bandes originales de film et rendant hommage aux plus grands compositeurs, comme Georges Delerue, Philippe Sarde, François de Roubaix ou encore Lalo Schifrin. Son concepteur, Stéphane Lerouge, était dans Europe matin mardi.

Rendre disponible un patrimoine. Avant la naissance de cette collection, trouver ces musiques de films chez les disquaires était très difficile. Il n'y avait pas de disques, ou alors ils étaient diffusés à très peu d'exemplaires. "À Universal, on a créé Écoutez le cinéma pour lutter contre ça", souligne justement Stéphane Lerouge. "Il y a tout un pan de notre patrimoine cinématographique qui vivait en télévision et en parallèle de cette exploitation, on ne trouvait pas de disque", déplore-t-il, "c'est justement pour que ce patrimoine existe et continue à être disponible que la collection a été créée".

"On trouve toujours des choses". "Dernier trésor en date, la sortie d'une version inédite de la musique du Samouraï de Jean-Pierre Melville, composée par François de Roubaix. "À chaque fois, je me dis que l'on est arrivé au bout de cette longue quête que l'on mène chez Universal depuis 18 ans. Et puis finalement, on trouve toujours des choses", confie Stéphane Lerouge. "On dit souvent que la bonne musique de film doit autant servir le film que la musique", indique le spécialiste, "ces musiques-là ont un sens, une signification à l'image, et elles ont leur vie propre, par delà les images".