Stéphane Audeguy lauréat du 10e prix du roman Version Femina

  • A
  • A
Stéphane Audeguy lauréat du 10e prix du roman Version Femina
Stéphane Audeguy a reçu le prix du roman Version Fémina jeudi.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Stéphane Audeguy a été récompensé du prix du roman Version Fémina pour son "Histoire du lion Personne", un conte animalier et philosophique.

Le romancier Stéphane Audeguy a reçu jeudi le 10e prix du roman Version Fémina pour son Histoire du lion Personne (Seuil), un conte animalier autant que philosophique. Le roman, publié l'été dernier, a déjà été récompensé par le prix Wepler et le prix 30 millions d'amis. "Mon livre raconte une histoire d'amitié entre un lion et un chien au tournant révolutionnaire. C'est la première fois que j'écris un roman dont le personnage principal est un animal mais tous mes livres évoquent précisément une rencontre énigmatique entre les hommes et les animaux", avait récemment confié Stéphane Audeguy.

"Un roman d'aventures et d'amitié". "Dans ce roman captivant, Stéphane Audeguy qui connaît bien la littérature, pastiche tout à la fois les fables animalières, le récit picaresque et le conte philosophique. Il nous invite à suivre, à la toute fin d'un XVIIIe siècle turbulent, le lion Personne, au cours d'une odyssée belle, tragique, parfois comique, et toujours édifiante", a souligné l'académicien Goncourt Philippe Claudel qui présidait le jury. "Le lecteur sera tenu de bout en bout par ce roman d'initiation, d'aventures et d'amitié, écrit dans une langue élégante et classique, qui nous fait entrer, de façon cocasse, dans l'Histoire qui s'apprête à rugir. Lorsqu'on le referme, on se sent moins idiot et plus généreux", a ajouté Philippe Claudel.

Le rapport aux animaux et à l'esclavage. Stéphane Audeguy, âgé de 52 ans, a notamment figuré cet automne dans la sélection du Medicis pour ce conte qui suit les pérégrinations de Personne de la savane africaine à la ménagerie royale de Versailles alors que la Révolution gronde. Stéphane Audeguy écrit avec l'élégance et l'ironie d'un écrivain du XVIIIe siècle et nous fait réfléchir sur notre rapport aux animaux, à l'esclavage, aux échecs de nos utopies.