Sony : coordonnées bancaires volées

  • A
  • A
Sony : coordonnées bancaires volées
Sony n'a suspendu le système PlayStation Network que le 20 avril, soit trois ou quatre jours après la cyberattaque.@ MAXPPP
Partagez sur :

Plus de 20 000 comptes d'utilisateurs ont été piratées sur la plate-forme de Sony.

Nouveau coup dur pour Sony. Lundi soir, le géant électronique japonais a annoncé que des milliers d’utilisateurs du système PlayStation Network et Sony Entertainment online (SEO) avaient eu leurs coordonnées bancaires volées.

"Les informations (…) volées comprennent les numéros de cartes et dates d'expiration (mais pas les codes de sécurité) d'environ 12.700 cartes de crédit ou de débit non américaines, et environ 10.700 relevés de débit direct de certains clients en Autriche, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne, a précisé Sony, qui révèle par ailleurs que des informations personnelles liées à environ 24,6 millions de comptes SOE pourraient avoir été volées". Les utilisateurs français semblent épargnés.

"Cyberattaques sans précédent"

Une nouvelle révélation qui plonge un peu plus le groupe japonais dans l’embarras. L’attaque sur le système SOE serait intervenue les 16 et 17 avril mais Sony a attendu le 20 pour geler l’accès des internautes au PlayStation Network, sans leur donner d’explications. Les abonnés n’ont eu connaissance de ces "cyberattaques sans précédent" que plusieurs jours après, provoquant leur colère.

Depuis, soucieux de retrouver le calme, Sony délivre régulièrement des informations à ses clients. Une stratégie payante. Malmené sur les marchés boursiers dans la foulée de l’annonce de la cyberattaque, le groupe japonais a retrouvé des couleurs grâce à une communication soignée et un mea culpa apprécié. Lors de l’ouverture de la Bourse de Tokyo, lundi, le titre a repris 2,48%, soit la moitié des dommages subis par la violation de l’espace online. Pas sûr cependant que l’ensemble des 77 millions d’utilisateurs reviennent faire des emplettes sur la plate-forme, malgré la promesse de Sony de renforcer la sécurité.