Sa carrière, son enfance, le cinéma : réécoutez Jeanne Moreau au micro d’Europe 1

  • A
  • A
Sa carrière, son enfance, le cinéma : réécoutez Jeanne Moreau au micro d’Europe 1
Jeanne Moreau est morte lundi à l'âge de 89 ans.@ AFP
Partagez sur :

Au cours de sa carrière, Jeanne Moreau s'est rendue plusieurs fois dans les studios d'Europe 1. Elle y a confié ses joies, ses réflexions, mais aussi son amour pour le cinéma.

ARCHIVES EUROPE 1

Europe 1 rend hommage à Jeanne Moreau à 19 heures lundi soir, en rediffusant l'émission Regarde les hommes changer du 28 mai 2008.

Une voix, un visage et des films qui resteront à jamais gravés dans l’esprit des Français. Jeanne Moreau est morte lundi à l’âge de 89 ans. Révélée dans les années 1950 devant la caméra de Louis Malle, la comédienne a traversé les époques et les pays pour marquer de son empreinte l’histoire du cinéma.

Une enfant du Massif central

Née à Paris, Jeanne Moreau a passé une partie de son enfance à Vichy, dans le département de l’Allier. En 1976, au micro du journaliste Alexandre Fronty, elle évoque ce centre de la France qui l’a tant marqué durant cette période. "Mes souvenirs les plus chers c’est ma vie chez ma mémé, dans le Puy-de-Dôme. Il y avait les moissons, après les batteuses, la foire au mois de septembre. Pour moi, c’était une vie absolument libre et enchanteresse", confie-t-elle. C’est seulement après que Jeanne Moreau retournera à Paris et entrera au Conservatoire de Paris.

Une femme comblée

En 1963, Jeanne Moreau n’a pas encore tourné la moitié de ses films. Pourtant, à 35 ans, l’actrice confie déjà être comblée par le chemin parcouru. "C’est formidable ce qui m’est arrivé. C’est merveilleux. (…) Je ne suis pas tellement contente de moi, mais contente de la vie que j’ai et des gens que j’ai rencontrés", confie-t-elle.


La grande actrice du cinéma français

Le 22 février 2008, le Théâtre du Châtelet à Paris est debout pour ovationner Jeanne Moreau, qui reçoit son deuxième César d’honneur, treize ans après le premier et dix ans après son Oscar d’honneur. L’actrice a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire du cinéma. Louis Malle, Orson Welles, Joseph Losey, François Truffaut, Michelangelo Antonioni, Jean-Luc Godard, Luis Buñuel ou encore Elia Kazan : autant de cinéastes mythiques avec qui la comédienne française a tourné, se constituant ainsi une des plus belles filmographies du cinéma français.

Plusieurs des films dans lesquels elle a tourné restent des classiques comme Ascenseur pour l'échafaud (1957), La Nuit (1961), Jules et Jim (1962), Monsieur Klein (1976) ou encore Le dernier Nabab (1976).


Le cinéma, encore et toujours, jusqu'au bout

Femme de cinéma, Jeanne Moreau était aussi une grande actrice de théâtre. Pour autant, elle estimait que le cinéma était un art plus en phase avec son temps. "Dans un monde soi-disant ouvert, où les frontières se ferment de plus en plus, le cinéma, ce sont des bouts et des images. Pour annihiler la haine, c’est bon de se connaître, et le cinéma permet de se connaître et d’échanger", expliquait-elle à Frédéric Taddéï dans Regarde les hommes changer en 2008 sur Europe 1.

La voix de Jeanne

La chanson Le tourbillon a accompagné Jeanne Moreau tout au long de sa carrière. On se souvient évidemment de l’actrice fredonnant cet air dans Jules et Jim, en 1962. Composée par Serge Rezvani à la demande de Truffaut, la chanson devait évoquer le sujet du film : "une femme qui hésite entre les hommes, et décide de les aimer tous".

Plus tard, en 1995 lors du Festival de Cannes, Jeanne Moreau réinterprétera le titre sur la scène du Palais des festivals en compagnie de Vanessa Paradis, pour un moment de télévision inoubliable. Dans cette archive, c’est en compagnie de Serge Lama que Jeanne Moreau nous emporte dans un tourbillon, sur Europe 1, en 1975.

Guillaume Perrodeau