Robin Williams s'est bien suicidé par pendaison

  • A
  • A
Robin Williams s'est bien suicidé par pendaison
@ REUTERS
Partagez sur :

Aucune trace d’alcool ni de drogue n’a été décelée dans l’organisme de l’acteur, précise la police dans ses conclusions. 

Ni alcool, ni drogue. Robin Williams s'est bien suicidé par pendaison le 11 août et aucune trace d'alcool ni de drogue n'a été décelée dans son organisme, a révélé la police concluant son enquête sur cette disparition qui a ému le monde entier. L'enquête de près de trois mois a déterminé que la cause du décès est "l'asphyxie par pendaison", et que la mort du comédien était la conséquence d'un "suicide", indique un communiqué sur le site de la police de Marin County, près de San Francisco.

>> VOIR AUSSI - Mort de Robin Williams : les scènes cultes d'un acteur de génie

Aucun message évoquant son intention de mettre fin à ses jours n'avait été trouvé autour de l’acteur. Robin Williams s'est tué à son domicile de Tiburon, au nord de San Francisco, le 11 août. Il souffrait d'une grave dépression et d'un début de maladie de Parkinson, avait alors indiqué sa femme Susan Schneider.

"Les examens toxicologiques ont révélé l'absence d'alcool ou de drogues illicites (...) Des médicaments nécessitant une ordonnance ont été détectés en concentration thérapeutique", détaille le rapport. "Ses antécédents médicaux rapportés par certaines sources incluent la dépression, la maladie de Parkinson et récemment une paranoïa croissante", conclut la police dans son enquête. 

>> LIRE AUSSI - Le monde du cinéma rend hommage à Robin Williams