"Réécouter Balavoine aujourd’hui, ça m'a mis une gifle"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le chanteur Ours, qui a repris un titre de Daniel Balavoine sur l'album d'hommage sorti début janvier, a raconté ses souvenirs et son admiration pour le chanteur.

"Réécouter Balavoine aujourd’hui, moi qui suis en train d’enregistrer mon nouvel album, ça m’a mis une petite gifle." Le chanteur Ours, qui a participé à l'album de reprises du chanteur sorti le 8 janvier, a évoqué jeudi dans la Matinale d'Europe 1 un chanteur qu'il écoute depuis l'âge de huit ans. "On avait les disques de Balavoine à la maison. Mon père a toujours bien aimé Balavoine, mais ma mère l'écoutait plus", s'est souvenu le musicien. Le père d'Ours - Charles Souchon à l'état civil - est Alain Souchon. 

"On a une pression au début". "C'est un personnage marquant, même quand on est petit. Ce personnage fougueux, plein de vie m’avait marqué... Alors sa disparition m’avait marqué", a raconté Ours. Le chanteur, s'il est fier d'avoir pu reprendre une chanson de celui qu'il admire énormément, explique que tout n'a pas été simple : "on a une pression au début, il y a toujours cette histoire de légitimité. Je n’aurais peut-être pas osé chanter Tous les cris, les SOS". Il a donc choisi d'interpréter Si je suis fou, un titre moins connu et moins emblématique.

Réécouter le chanteur de L'Aziza aujourd'hui, "ça nous secoue un peu". "Quelqu'un d’engagé comme ça, qui en même temps laissait une grande place à la musique... Je n'en vois pas beaucoup aujourd’hui", a-t-il conclu. Ce jeudi marque le trentième anniversaire de la mort de Daniel Balavoine, dans un accident d'hélicoptère au Mali, en 1986.