Quels sont les cinq films marquants de la semaine ?

  • A
  • A
Quels sont les cinq films marquants de la semaine ?
Partagez sur :

TOP 5 - Des secrets de famille,  des expéditions dans un désert glacé ou un documentaire, la semaine est surtout marquée par des films d'aventure, tirés d'histoires vraies. 

Au cinéma, dès mercredi, vous pourrez plonger au cœur d'un triangle amoureux, grand classique du cinéma raconté cette fois par Louis Garrel dans Les deux amis. Vous pourrez aussi retenir votre souffle, accroché aux semelles d'aventuriers aux prises avec une tempête de neige sur les sommets de l'Everest. Pour les passionnés d'histoires vraies, ils auront le choix entre Mémoires de jeunesse, un film inspiré de l'histoire de la romancière britannique Vera Brittain et un documentaire, Le grand jour, sur le destin d'enfants qui veulent réaliser leur rêve.

Boomerang, le film français. Comme le passé qui vous revient en pleine figure, Boomerang, de François Favrat, raconte comment Antoine, revenu sur les lieux de son enfance accompagné de sa sœur, va voir ressurgir les secrets de famille enfouis depuis longtemps. Le film est adapté  d'un roman de Tatiana De Rosnay, qui mêle la chronique familiale au thriller. Boomerang marque les retrouvailles entre le réalisateur François Favrat et le comédien Laurent Lafitte qui avaient déjà collaboré à l'occasion du Rôle de sa vie. François Favrat a aussi fait appel à deux comédiennes populaires, Mélanie Laurent et Audrey Dana.

Les Deux amis, premier long-métrage de Louis Garrel. Côté fiction toujours, Les deux amis raconte le parcours d'un figurant de cinéma, fou amoureux d'une jeune femme qui vend des sandwiches gare du nord. Alors qu'elle reste mystérieuse, il va mettre son meilleur ami dans le coup. Le comédien Louis Garrel signe avec Les Deux amis son premier long-métrage. Le film, dont Christophe Honoré co-signe le scénario, reprend le thème très inspiré du triangle amoureux, avec trois acteurs réjouissants, Golshifteh Farahani, Vincent Macaigne et Louis Garrel lui-même.     

    

Everest, le film grand spectacle. Pour les passionnés de grands espaces, Everest suit avec réalisme deux expéditions à l'assaut de la plus haute montagne du monde, confrontées à d'effrayantes tempêtes de neige. Le film, tiré d'une histoire vraie, est adapté d'un livre, "Tragédie à l'Everest", récit tragique d'une cordée prise dans une violente tempête en 1996. Le réalisateur islandais, Baltazar Kormakur, est déjà l'auteur de Survivre, un film sorti en 2013, là aussi tiré d'une histoire réelle, celle d'un marin perdu au large des côtes islandaises après le naufrage de son navire, qui va braver les eaux glaciales pour s'en sortir.

Mémoires de jeunesse, le film d'époque romanesque. James Kent, plutôt habitué aux films télévisés et aux documentaires, signe ici sa première fiction. Mais il a choisi d'adapter l'histoire vraie d'une jeune femme de caractère, Vera Britain, qui rêve de devenir écrivain alors qu'éclate la Première Guerre Mondiale. Le réalisateur a choisi l'actrice suédoise très en vue Alicia Vikander, récemment apparue dans Ex Machina, et Kit Harington, qui campe Jon Snow dans la saga Game of Thrones.

Le grand jour, documentaire. C'est en croisant la route d'un jeune violoniste à bord d'un train que Pascal Plisson a eu l'idée de réaliser Le Grand jour. Le jeune garçon, originaire d’un village de Sibérie,  se rendait à Saint-Pétersbourg dans l'espoir d'intégrer une grande école de musique.  Inspiré de cette rencontre, son documentaire revient sur le parcours, "la passion, la détermination et le surpassement d’enfants exceptionnels", a confié le réalisateur.