Quand les artistes jouent la solidarité

  • A
  • A
Quand les artistes jouent la solidarité
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des stars se produisent au Gala de l’Union des Artistes lundi pour aider les artistes défavorisés.

Le Gala de l’Union des Artistes renaît. Ce grand rendez-vous, lancé le 3 mars 1923 au Nouveau Cirque, et qui a pour but d’aider les artistes en difficulté, avait été abandonné depuis 25 ans. Lundi a lieu sa 49e édition, présentée par Anny Duperey et Jacques Perrin, et mise en scène par Christophe Barratier (réalisateur des Choristes).

A l’origine de ce projet, on trouve l’Adami, société chargée de répartir les droits des artistes et musiciens interprète. Interrogé par Europe1.fr, son président, Philippe Ogouz, raconte le retour de ce gala : "Dans le cadre de ma fonction, de nombreux artistes viennent me demander de les aider, car ils sont aujourd’hui dans une situation de détresse totale, de solitude et de manque de moyens. Alors j’ai cherché un producteur pour relancer le gala de l’Union".

Isabelle Adjani en 1975 630x420

© DR

"D’après nos différentes enquêtes, le revenu moyen de 80% des artistes est de 8.000 euros par an, et ça touche toutes les catégories (…) Aujourd’hui, le milieu artistique est vraiment mal, tout le monde s’en fout, le gouvernement, le ministère", a-t-il ajouté.

Lavilliers, Seigner, Jugnot

Une initiative avec un principe simple : des artistes célèbres présentent bénévolement des numéros dans des domaines artistiques auxquels ils ne sont pas habitués. Les bénéfices du spectacle servent à alimenter les caisses sociales de l’Union des artistes. En tout, c’est 1 an et demi de préparation, et plus de trois mois de travail en répétition.

En tout 40 artistes ont répondu présent, dont Albert Dupontel, Michèle Bernier, Charles Berling, Anne Roumanoff, Raphaël, Cécile Cassel et Jean-Baptiste Maunier. Parmi les prestations les plus surprenantes, "Mathilde Seigner fait un numéro de cheval, Bernard Lavilliers propose un numéro de dressage de tigres, Gérard Jugnot et son fils préparent quelque chose dans le domaine de la magie, ça touche tous les arts du cirque", dévoile Philippe Ogouz.

"Il y aura aussi un moment émouvant. En 1975, Jane Birkin avait fait son entrée sur un éléphant, c’est un moment très célèbre. Cette année, ce sera sa fille Lou Doillon", a-t-il ajouté.

Jane Birkin 630x420

© Daniel Lebée

L’évènement sera retransmis le 13 avril en prime-time sur France 2. De quoi populariser l'évènement auprès des jeunes, et peut-être lui assurer une survie : "On tente le coup, si ça marche, on le refera l’année prochaine avec encore plus d’artistes peut-être", a lancé Philippe Ogouz.

Gala de l’union des artistes. Lundi 29 mars au cirque d’hiver Bouglione. Prix des places : de 45 à 50 euros. Diffusion sur France 2 le 13 avril.