Pourquoi la musique de Prince est introuvable en ligne

  • A
  • A
Pourquoi la musique de Prince est introuvable en ligne
La musique de Prince est introuvable sur les services de streaming. @ JULES AMEEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

L'artiste américain était soucieux de contrôler la manière dont sa musique était diffusée, au point de se séparer de sa maison de disque en 1996. 

Spotify, Deezer, iTunes... Ne cherchez pas : les musiques de Prince ne sont pas en ligne. Un temps très généreux avec ses fans, Prince est rapidement devenu très scrupuleux avec ses droits. Le chanteur américain avait retiré sa musique de tous les services de streaming en juillet dernier, accusant les labels et les plates-formes de musique en ligne de doubler leurs revenus en réduisant ce qui revenait aux artistes, comme il l'avait expliqué sur Twitter en juin. 



"En résumé, le streaming a offert la possibilité aux labels de se rémunérer deux fois plus, tout en réduisant ce qui revient aux artistes..."

Contrôler la diffusion de sa musique. Prince est même allé plus loin en supprimant, un temps, sa chaîne YouTube, son compte Twitter et sa page Facebook l'année dernière, explique Le Monde vendredi. Le chanteur était surtout désireux de contrôler la manière dont sa musique était diffusée. Pendant plusieurs années, il a tenu son propre site sur lequel les internautes pouvaient payer un abonnement pour écouter sa musique. Et bien avant l'ère du streaming, au début des années 1990, Prince était rentré en conflit avec sa maison de disques Warner Bross pour contester les restrictions imposées par le label, qui exigeait de Prince qu'il ne sorte pas plus d'un album par an. Il quittera définitivement Warner Bros en 1996. 

Quelques chansons en ligne. Aujourd'hui, une seule chanson de Prince est accessible sur la plateforme musicale suédoise Stare. Et le seul service de streaming a conservé la musique du "Kid de Minneapolis" est celui du rappeur Jay-Z, Tidal, lancé en 2015 et présenté comme la seule plateforme détenue et gérée par les artistes et pour les artistes.