Pour financer son prochain film, Abdellatif Kechiche vend sa Palme d'Or

  • A
  • A
Pour financer son prochain film, Abdellatif Kechiche vend sa Palme d'Or
Récompensé en 2013 pour "La Vie d'Adèle", le réalisateur admet être contraint de vendre son prix ainsi que plusieurs tableaux pour financer son prochain film.@ AFP
Partagez sur :

Récompensé en 2013 pour "La Vie d'Adèle", le réalisateur admet être contraint de vendre son prix ainsi que plusieurs tableaux pour financer son prochain film.

Le réalisateur Abdellatif Kechiche va vendre la Palme d'Or qu'il avait obtenue en 2013 pour La Vie d'Adèle. Le Hollywood Reporter, repris dans Le Figaro, révèle jeudi que le metteur en scène franco-tunisien allait également céder des peintures ayant occupé une grande place dans son film.

Litige avec France Télévisions. La raison : des problèmes de financement pour son prochain film Mektoub is Mektoub, adaptation du roman La blessure, la vraie, de François Bégaudeau. Ces mêmes ennuis financiers l'ont déjà privé cette année de participer à la 70e édition du Festival de Cannes. "J'avais signé avec plusieurs partenaires financiers, France Télévisions, Canal+, Pathé Films", avait-il expliqué à Nice Matin. "Je m'étais engagé pour un film. À l'arrivée, il y en a deux. Cela sort du cadre normal, ce qui a posé un problème avec les contrats. Surtout à France Télévisions".

Un objet de "Haute Joaillerie". Selon Le Figaro, la Palme d'Or est décrite sur le site de Chopard, qui la fabrique depuis 1998, comme un objet de "Haute Joaillerie". Constituée de 118 grammes d'or éthique 18 carats certifiés 'Fairmined' (qui permet de certifier la provenance de l'or, ndlr), la récompense cannoise "repose sur un coussin de cristal de roche en forme de diamant taillé émeraude". 

Selon le quotidien, aucune information n' a été transmise par le réalisateur ou sa société de production sur le lieu de la vente ou l'estimation de la Palme d'Or.