Pour 50 euros, un Britannique réalise un film d’horreur

  • A
  • A
Pour 50 euros, un Britannique réalise un film d’horreur
Partagez sur :

A l'aide du caméscope de ses parents, d'acteurs bénévoles recrutés sur Facebook, un trentenaire a réalisé Colin.

Le projet Blair Witch réalisé par trois étudiants en cinéma avait coûté 35.000 dollars pour 248 millions de dollars de recettes au niveau mondial. Un Britannique de 30 ans, standardiste dans une entreprise de courrier, va-t-il réussir à faire mieux avec Colin, un long métrage au budget de 50 euros?

Pour réaliser son premier film d’horreur, qui met en scène un zombie dans les rues de Londres le soir d’Halloween, Marc Price a utilisé le vieux caméscope de ses parents et a recruté des bénévoles sur Facebook prêts à sacrifier leurs vêtements lors des scènes d’horreur. Unique dépense : les boîtes de gâteaux pour nourrir l'équipe de tournage.

Mais qui dit zombies dit bouches dégoulinantes de sang. Impossible pour Marc Prince de s’improviser maquilleur. Le jeune réalisateur a donc joué sur la corde sensible d'artistes professionnels. "Je leur ai dit que je ne pourrais pas les payer, qu'ils devraient apporter leur matériel et leurs sandwichs pour le déjeuner, qu'ils pourraient faire ce qu'ils voulaient et que s'ils passaient du temps sur un zombie, le personnage apparaitrait en gros plan", a-t-il confié à Ouest France.

Le résultat a dépassé toutes les espérances de ce Britannique. Un premier visionnage de Colin dans un festival de film d'horreur a soulevé l'enthousiasme du public et le film a même été montré au festival de Cannes en mai. Il sort en salle vendredi en Angleterre et des négociations sont en cours pour diffuser Colin en France.

Regardez un extrait du film :