Plébiscité aux Etats-Unis, "Baby Driver" va-t-il séduire le public français ?

  • A
  • A
Plébiscité aux Etats-Unis, "Baby Driver" va-t-il séduire le public français ?
@ Sony Pictures
Partagez sur :

Le sixième film d'Edgar Wright sort le 19 juillet dans les salles françaises. Outre-Atlantique, il a déjà séduit public et critique.

Spider-Man : Homecoming, Dunkerque, Valérian et la Cité des mille planètes ou encore La Planète des Singes - Suprématie : l'été est la grande période des blockbusters. Et au milieu de tout ça, un film au budget de 34 millions de dollars tente de tracer sa route. Baby Driver d'Edgar Wright (Scott Pilgrim, Shaun of the Dead) débarque en France le 19 juillet prochain, auréolé de bonnes critiques outre-Atlantique et de très bons résultats au box-office.

Ce sixième long-métrage du cinéaste britannique raconte l'histoire d'un jeune chauffeur de braqueurs de banques. Il rencontre une fille et cherche alors à se ranger du bon côté. Mais sortir du milieu criminel n'est pas choses aisée. La bonne surprise de l'été ?

Le meilleur démarrage pour Edgar Wright. On avait quitté Edgar Wright triste. Très triste. Alors qu'il planchait sur Ant-Man depuis plusieurs années en tant que réalisateur et scénariste, le cinéaste américain et Marvel annonçaient la fin de leur collaboration en mai 2014. "Ça a vraiment été une décision qui m'a brisé le cœur, de devoir quitter le projet après avoir si longtemps travaillé dessus", a-t-il expliqué récemment, lors de la promo de son dernier film.

Qu'importe, le revoilà avec Baby Driver. En engrangeant 57,1 millions dollars de recettes au box-office en deux semaines, Edgar Wright signe tout simplement le meilleur démarrage de sa carrière. Sur les sites de notation IMDb et Rotten Tomatoes, le long-métrage affiche respectivement les notes de 8,4/10 et 96%.

Des critiques enthousiastes. Au-delà de l'histoire, le style a plu aux critiques anglo-saxons. Ainsi, Empire n'hésite pas à présenter Baby Driver comme "l'un des films les plus originaux depuis des années" et prévient ses lecteurs : "vous ne verrez pas d'autre film comme ça cette année".

"C'est comme regarder un magicien accomplir le meilleur tour de carte que vous ayez jamais vu, en expliquant simultanément comment il se fait, et en être étourdi deux fois plus", explique de son côté le Telegraph. Le Guardian souligne quant à lui l'humour du film, en le gratifiant au passage d'une note de cinq étoiles. Collider évoque "une brillante symphonie cinématographique", tandis qu'Entertainment Weekly use également de la métaphore musicale pour qualifier Baby Driver de "splendide film d'action-opéra". 

Bientôt une suite ? Devant un tel engouement critique et public, une suite est déjà à l'ordre du jour. "Le studio m'a demandé de réfléchir à la possibilité d'écrire une suite et c'est l'un de mes films dont je pourrais en tirer une, car je pense qu'il y a de quoi aller plus loin avec les personnages", a indiqué le réalisateur à Empire. Un deuxième opus de Baby Driver pourrait donc rapidement retrouver la route des salles. En France, on attend de voir si le public français répondra au rendez-vous.