Place Vendôme : l’arbre gonflable qui fait scandale

  • A
  • A
Place Vendôme : l’arbre gonflable qui fait scandale
@ MAXPPP
Partagez sur :

SHOCKING ! - Une œuvre monumentale, commandée par la FIAC et signée de l’artiste américain Paul McCarthy, fait parler d’elle, au lendemain de son installation. 

Avec son "Tree", Paul McCarthy  n'a pas fini de faire parler de lui. L'artiste américain a investi la Place Vendôme, à Paris dans le cadre de la programmation "Hors les murs" de la Foire Internationale d'Art Contemporain. La FIAC se tient du 23 au 26 octobre dans la capitale. L’installation ambiguë de l'artiste, connu pour ses œuvres dérangeantes, fait déjà beaucoup parler d’elle.

A quoi ressemble Tree ? Il s’agit d’une œuvre éphémère grand format en plastique vert, qui fait autant penser à un arbre par sa forme et sa couleur, qu’à un plug anal géant, un sextoy donc. Interrogé par Le Monde, l’artiste explique que l’œuvre, installée jeudi, reste "abstraite", soumise à une libre interprétation. "Les gens peuvent être offensés s’ils veulent se référer au plug, mais pour moi, c’est plus proche d’une abstraction", précise-t-il.

Des réactions offusquées sur Twitter. L’ambigüité de cette œuvre n’a pourtant pas été du goût de tout le monde. Les réseaux sociaux se sont enflammés, reprenant un tweet offusqué du Printemps Français. Ce mouvement, qui rassemble militants d'extrême droite et catholiques traditionalistes, s’indigne : "Un plug anal géant de 24 m de haut vient d’être installé place Vendôme ! Place #Vendôme défigurée ! Paris humilié !" Vendredi, le sujet était encore l’un des plus discuté sur Twitter en France, avec au total près de 9.000 mentions du mot clé ‘Vendôme’.

L’artiste agressé place Vendôme. Mais les réactions sont allées plus loin encore. L’artiste de 69 ans, présent lors de l’inauguration Place Vendôme, a été agressé. Un homme l’a frappé par trois fois "en hurlant qu’il n’était pas Français et que son œuvre n’avait rien à faire sur cette place", précise Le Monde.  

Mc Carthy sera à la Monnaie de Paris pour sa première grande exposition française, Chocolate Factory, à partir du 24 octobre.