Philharmonie de Paris : la justice déboute Jean Nouvel

  • A
  • A
Philharmonie de Paris : la justice déboute Jean Nouvel
@ AFP
Partagez sur :

ARCHITECTURE - Le célèbre architecte, qui estimait que son oeuvre était dénaturée, avait demandé sa modification. En vain, la justice l'a débouté. 

Jean Nouvel ne pourra pas "retoucher" le bâtiment de la Philharmonie de Paris. L'architecte, qui voulait remédier à ce qu'il considère comme une dénaturation de son oeuvre, a été débouté jeudi par le tribunal de grande instance de Paris. Ce dernier a estimé que Jean Nouvel n'avait pas fourni assez d'éléments et expliqué que les documents en sa possession "ne permettent pas au tribunal d'appréhender l'oeuvre telle que revendiquée dans son état définitif, dans sa globalité comme dans ses détails".

Une "demande en dénaturation". "Par conséquent, le tribunal n'ayant pas connaissance des contours de l'oeuvre revendiquée, la demande en dénaturation présentée" par l'architecte a été déclarée irrecevable, est-il encore écrit dans ce jugement.

Jean Nouvel avait saisi le tribunal de grande instance de Paris car il estime que la Philharmonie a modifié sans son accord des éléments structurants de son oeuvre, notamment l'enveloppe générale du bâtiment, les foyers de la salle de concert et la volumétrie générale de celle-ci. Il demandait que la justice ordonne à la Philharmonie les travaux nécessaires à la remise en état du bâtiment, situé dans le XIXe arrondissement de Paris, tel qu'il l'a conçu.

>> LIRE AUSSI - Marion Cotillard sera Jeanne d'Arc à la Philharmonie

>> VOIR AUSSI - La Philharmonie de Paris, une salle "unique"