Mort de Johnny Hallyday : d'Emmanuel Macron à Sylvie Vartan, les hommages se multiplient

  • A
  • A
Partagez sur :

Emmanuel Macron, Sylvie Vartan, Eddy Mitchell… De nombreux proches ou personnalités ont rendu hommage à l'artiste mort dans la nuit de mardi à mercredi.

L'ESSENTIEL

L'icône du rock français, Johnny Hallyday, est mort à 74 ans dans la nuit de mardi à mercredi à son domicile de Marnes-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine. De ses proches (Sylvie Vartan, Eddy Mitchell…) aux personnalités politiques (Emmanuel Macron, Alain Juppé…), les hommages se multiplient pour saluer la mémoire du chanteur aux près de 60 ans de carrière.

Sylvie Vartan a perdu "l'amour de sa vie". "Comme toute la France, mon cœur est brisé", a déclaré dans un communiqué la chanteuse Sylvie Vartan, qui fut la première épouse de Johnny Hallyday. "J'ai perdu l'amour de ma jeunesse et rien ne pourra jamais le remplacer", ajoute celle qui a formé la moitié du fameux couple Johnny et Sylvie dans les années 1960. En 1966, Sylvie Vartan a donné naissance à David, le premier enfant de Johnny.

Eddy Mitchell a perdu son "frère". Il était l'un de ses plus vieux amis. L'un des plus proches aussi. Mardi, Eddy Mitchell a confié à l'AFP avoir "perdu plus qu'un ami". "J'ai perdu mon frère", s'est-il ému. Eddy Mitchell et Johnny Hallyday partageaient l'amour du rock'n'roll depuis des décennies. Ensemble, avec leur troisième compère Jacques Dutronc, ils étaient récemment remontés sur scène pour la tournée des "Vieilles Canailles".

Pour Michel Polnareff, "il a toujours été un héros". Le chanteur Michel Polnareff a exprimé son "immense tristesse" et salué le "héros" Johnny Hallyday sur BFMTV. "Je ressens une immense tristesse, mais en même temps je me sens à la fois triste et libéré car il souffrait énormément. Et on n'aime pas voir souffrir ceux qu'on aime", a déclaré Michel Polnareff. "Il sera toujours avec nous. Il a toujours été un héros. C'est quelqu'un qui nous a beaucoup inspirés, qui avait une force de caractère hors normes. Il était un grand exemple pour nous tous", a ajouté le chanteur aux lunettes blanches, qui avait twitté un message d'encouragement à son ami le 23 octobre "Retiens la vie" avec une photo d'eux deux en concert dans les années 1970. "J'ai les larmes aux yeux en le disant, mais, vraiment, on l'aime", a-t-il conclu, très ému.

Une "véritable légende", selon Céline Dion. Céline Dion a elle salué la mémoire "d'une légende". "Je suis très triste d'apprendre le décès de Johnny Hallyday. Il était un géant du show-business... une véritable légende !", a écrit sur Twitter la chanteuse aux 250 millions d'albums vendus à travers le monde. "J'ai une pensée pour sa famille, ses proches et ses millions de fans qui l'adorent. Il nous manquera beaucoup, mais ne [sera] jamais oublié", conclut la star canadienne, avant de signer son tweet d'un simple "Céline xx".

Patrick Bruel, ami de longue date du chanteur, a lui exprimé son émotion d'un simple tweet : "Tellement triste…"

"Tu vas tant nous manquer Johnny...", insiste Omar Sy. L'acteur français Omar Sy a qualifié Johnny Hallyday d'homme inoubliable, exceptionnel, aux valeurs et conseils si précieux", avant de le remercier "pour tout" sur son compte Twitter. Il a accompagné son message d'une photo de lui aux côtés de Johnny Hallyday. "Nos pensées et Notre affection à Laeticia, Jade, Joy, Laura, David et tous ses proches", conclut-il.



"Il s'est gravé dans la vie des Français", assure Macron. Le président de la République, Emmanuel Macron, a été l'un des premiers à rendre hommage au chanteur dont "nous n'oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd'hui pleinement à l'histoire de la chanson française". "On a tous en nous quelque chose de Johnny", assure le président dans un communiqué.

"À travers les générations, il s'est gravé dans la vie des Français. Il les a conquis par une générosité dont témoignaient ses concerts : tantôt gigantesques, tantôt intimes, tantôt dans des lieux démesurés, tantôt dans des salles modestes. Il n'a jamais vieilli parce qu'il n'a jamais triché. Parce qu'il est resté simple et amoureux de la vie. Et parce qu'il savait que le secret pour ne pas vieillir est d'avoir plusieurs vies", poursuit le texte de l'Élysée.

François Hollande, lui aussi, a exprimé son émotion sur Twitter. "Johnny est parti dans la nuit. Nous aurions tellement aimé le retenir. Chacun se sent un peu seul aujourd’hui. Il avait réussi à se faire aimer de toutes les générations, jusqu’à devenir un élément de notre patrimoine musical national. Il n’est plus mais sa voix est toujours là", écrit l'ancien président.

Un "monument national de la chanson", pour Benoît Hamon. "Ce matin, c'est un peu comme si Paris perdait sa Tour Eiffel", a écrit l'ancien candidat à l'élection présidentielle, Benoît Hamon, sur son compte Twitter. Il assure qu'"avec la mort de Johnny Hallyday, la France perd un monument national de la chanson." "Mes pensées vont à sa famille et à ses proches", conclut le fondateur du mouvement Génération-s.



Une idole aussi à l'étranger. Le rockeur américain Lenny Kravitz a lui aussi rendu hommage à Johnny Hallyday sur Twitter : "Adieu cher Johnny Hallyday. Ton amitié, ta douceur et ton soutien sont gravés dans mon cœur. C'est un honneur de t'avoir connu et d'avoir passé du temps avec toi et ta famille. Ton âme est du pur rock'n roll. Repose en paix".