"Mistral gagnant" de Renaud est la chanson préférée des Français

  • A
  • A
6703 partages

HIT PARADE - La chanson de Renaud figure devant "Ne me quitte pas", de Jacques Brel, et "L'aigle noir" de Barbara dans ce sondage.

Et le gagnant est... "Mistral gagnant". La ballade de Renaud est la "chanson française préférée de tous les temps", selon un sondage BVA-Doméo-presse régionale*, publié samedi. Cette chanson sortie en 1985 se classe devant "Ne me quitte pas" de Brel et "L'aigle noir" de Barbara.

"Les lacs du Connemara" en cinquième position. Il a beau être éloigné des studios et des scènes depuis plusieurs années, Renaud n'est donc pas oublié des personnes interrogées, qui étaient invitées à se prononcer sur une liste de 30 chansons établie à partir d'un sondage préalable. Les sondés pouvaient sélectionner jusqu'à trois titres. Dans le détail, "Mistral gagnant" remporte 25,7% des suffrages, devant "Ne me quitte pas" (25,2%) et "L'aigle noir" (22,5%). Suivent "Les lacs du Connemara" (Michel Sardou), "Là-bas" (Jean-Jacques Goldman) et "La montagne" (Jean Ferrat).

Goldman, toujours chouchou des Français. En revanche, le chanteur préféré des Français reste l'indétrônable Jean-Jacques Goldman, suivi par Jacques Brel, Georges Brassens et Jean Ferrat. Renaud, lui, se classe cinquième. Du côté des femmes, c'est Edith Piaf qui remporte la majorité des votes, devant Barbara et Céline Dion.

Les jeunes plus friands de musique. Le sondage se penche aussi sur les pratiques et les usages des sondés, qui écoutent en moyenne "1h30 de musique par jour": ils sont 39% à en écouter moins d'une heure, 19% une heure et 42% plus d'une heure, selon BVA. Parmi ceux qui en écoutent plus d'une heure, les jeunes (18-34 ans) sont majoritaires (51%). 

Et pour consommer leurs musique, les Français sont 60% à acheter des CD et 50% à écouter leurs titres préférés en streaming sur internet au moins une fois par an. Des pratiques qui varient évidemment avec l'âge : l'achat de CD est plus répandu chez les "65 ans et plus" que chez les "18-34 ans". Les plus jeunes sont nettement plus enclins (81% pour les 18-34 ans) à écouter en streaming que leurs aînés, et ils sont aussi beaucoup plus nombreux à télécharger de la musique illégalement (38% contre 2%). 

*Enquête réalisée par téléphone les 29 et 30 avril auprès d'un échantillon de 1.028 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).