Michel Polnareff, hospitalisé, annule son dernier concert

  • A
  • A
Michel Polnareff, hospitalisé, annule son dernier concert
La star a été hospitalisée en raison d'une insuffisance respiratoire.@ MICHEL EULER / POOL / AFP
Partagez sur :

Souffrant d'une insuffisance respiratoire, Michel Polnareff a été hospitalisé en région parisienne samedi et a dû annuler son concert à Nantes prévu samedi soir, le dernier de sa tournée.

Fin de tournée pour Michel Polnareff. Après Paris vendredi soir, le chanteur a dû annuler le dernier show de sa tournée prévu samedi soir au Zénith de Nantes, en raison de son état de santé. Souffrant d'une insuffisance respiratoire, Michel Polnareff a été admis samedi à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, a indiqué son attaché de presse sans savoir si le chanteur devra passer la nuit en observation. Il avait jugé son état "stable" auprès de LCI.

Pas de report de date. Le concert de Nantes est annulé définitivement, aucun report de date n'est prévu, et les spectateurs seront remboursés de leur billet, a précisé le producteur du chanteur, Gilbert Coulier, à Europe 1. Vendredi, déjà malade, Michel Polnareff avait une première fois été admis dans le même hôpital, avant de devoir renoncer à jouer salle Pleyel à Paris. "L'Amiral" avait lui-même annoncé ce forfait de dernière minute dans une vidéo mise en ligne sur son compte Facebook.

Un caprice de star ? Samedi matin, son producteur a pourtant émis des doutes auprès d'Europe 1 sur l'état de santé de Michel Polnareff, estimant que le chanteur n'était peut-être pas si affaibli que ça. Michel Polnareff aurait-il fait un caprice de star, préférant jouer dans une autre salle, sans doute plus grande que la salle Pleyel à Paris ? Le producteur, de nouveau contacté quelques heures plus tard, se refuse désormais à tout commentaire, se disant "soumis à un devoir de réserve". Il a toutefois indiqué que l'affaire est désormais "dans les mains des avocats" et évoqué les "conséquences financières" de ces annulations, sans vouloir donner plus de précisions.