Madonna souffle ses 58 bougies en dansant dans un restaurant de La Havane

  • A
  • A
Madonna souffle ses 58 bougies en dansant dans un restaurant de La Havane
@ AFP
Partagez sur :

La star s'est promenée dans les rues de la vieille ville avant de s'attabler dans un restaurant de ce même quartier entourée de sa fille et de ses proches.

C'est sous le soleil de Cuba que la star a choisi de fêter son anniversaire. La chanteuse américaine Madonna a fêté ses 58 ans à La Havane, où elle est arrivée lundi soir accompagnée de ses proches, selon la presse locale et les réseaux sociaux.

Une grande fête prévue. Pour l'occasion, la Material Girl a eu droit à un article dans le quotidien officiel cubain Granma. La diva a "parcouru (lundi) différentes places de la ville pour entamer le premier jour de sa visite qui s'étendra jusqu'au mercredi 18", pouvait-on y lire mardi.

"Elle se trouve à Cuba pour fêter son 58e anniversaire à La Havane aux côtés de ses enfants, de sa famille et de ses amis proches", a pour sa part écrit le site internet pro-gouvernemental Cubadebate. L'interprète de Like a virgin devait donner mardi "une grande fête", a-t-il ajouté.

Selon les photos diffusées sur les réseaux sociaux, dont celles de la propre star, Madonna est accompagnée de Lourdes, sa fille aînée de 19 ans, qu'elle a eu avec son préparateur physique, le Cubain Carlos Leon. Parmi les photos les plus partagées, figure celle postée lundi soir sur son compte Instagram : jupe à fleurs jaunes, haut noir aux manches bouffantes, décolleté plongeant et chapeau noir, on peut y lire "Cuba Libre". Sur une vidéo, on peut la voir danser dans cette même tenue dans un restaurant de la vieille ville lundi soir.

Une foule de curieux se pressait lundi soir devant son hôtel, Le Saratoga, un luxueux établissement du centre historique de La Havane. Depuis l'annonce fin 2014 du dégel entre Cuba et les Etats-Unis, de nombreux artistes américains et internationaux ont effectué des séjours privés sur l'île, parmi lesquels Katy Perry, Rihanna, Beyoncé, Jay-Z et Leonardo di Caprio.