Quand Alain Decaux évoquait sa seule année d'étude en Histoire

  • A
  • A
Partagez sur :

En 2010, l'écrivain s'était entretenu avec Frédéric Taddéï dans "Regarde les hommes changer", sur Europe 1.

INTERVIEW

Il a incarné, pendant près de 50 ans, l'histoire à la radio et à la télévision. Dimanche, l'écrivain Alain Decaux est décédé, à l'âge de 90 ans. En 2010, il participait à Regarde les hommes changer, présentée par Frédéric Taddéï sur Europe 1. Une émission durant laquelle il racontait sa seule année d'étude en Histoire.

"Parce que la France a été libérée". "Savez vous pourquoi tout ça s'est arrêté ?", avait lancé Alain Decaux à Frédéric Taddéï lorsqu'il évoquait sa seule année d'étude en Histoire. "Parce que la France a été libérée". A l'époque, le jeune Alain Decaux étudie à la Sorbonne "pour son plaisir", lorsque la France, jusqu'alors occupée par les nazis, est libérée. Du jour au lendemain, tout va alors changer pour lui. Alain Decaux va quitter les bancs de la faculté pour devenir journaliste.

Le vide journalistique de l'après-guerre. "Tous les journaux parus pendant l'occupation ont été interdits", s'était rappelé l'homme d'histoire au micro d'Europe 1 en 2010. "La Résistance avait prévu d'autres journaux pour les remplacer, mais ils n'avaient pas de journalistes", avait décrit l'écrivain. "C'est là qu'un des mes amis, sachant que j'avais très envie d'écrire, m'a dit : 'Tu sais, on peut aller porter un article à n'importe quel journal, ils le prennent".

C'est ainsi qu'Alain Decaux laissa de côté les études d'Histoire pour entrer dans la vie active. "Voilà comment a commencé ma vie d'écrivain et de journaliste".