L’exposition David Hockney se termine ce lundi soir au centre Pompidou

  • A
  • A
L’exposition David Hockney se termine ce lundi soir au centre Pompidou
La toile "L'arrivée du printemps dans le Yorkshire" a été offerte fin septembre au centre Pompidou.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Avis aux retardataires : l'exposition consacrée à l'artiste britannique David Hockney au centre Pompidou s'achève ce lundi soir, avec une nocturne. 

Vous avez jusqu'à 23 heures pour venir admirer la rétrospective exceptionnelle consacrée à David Hockney, au centre Pompidou à Paris. L'exposition, qui a attiré 6.000 personnes par jour en moyenne depuis son inauguration le 21 juin, se termine ce lundi soir avec une nocturne. Avec un total d'au moins 600.000 visiteurs, elle devrait d'ores et déjà se hisser dans le top 10 des expositions les plus populaires du musée Beaubourg, derrière celle consacrée à Dali ou à Jeff Koons.

"Une image du bonheur parfait". Cette rétrospective comprend 160 œuvres tirées des quelque 60 ans de peinture de l'artiste d'origine britannique. Parmi elles, on trouve son oeuvre la plus célèbre : un plongeon dans une piscine sous une chaleur caniculaire, intitulée The Bigger Splash. "C'est une image du bonheur parfait. Le ciel immaculément bleu, les cactus qui nous rappellent la chaleur, la piscine liée à une certaine volupté. On a une image du plaisir, de la douceur de vivre", décryptait au micro d'Europe 1 Didier Ottinger, le commissaire de l'exposition. 

5David-Hockney-A-Bigger-Splash-1967-Acrylique-sur-toile-C-David-Hockney-Collection-Tate-London_reference


(Crédit : David Hockney, Collection Tate London)

Des toiles plus récentes. L'exposition offre également à voir les toiles les plus récentes du peintre, comme celles représentant les paysages de son Angleterre natale, dans le Yorkshire. Fin septembre, l'artiste a d'ailleurs offert au centre Pompidou l'une de ses toiles très grand format, peinte à l'acrylique : L'arrivée du printemps dans le Yorkshire (2011). Un don exceptionnel pour le musée, qui ne possédait jusque-là qu'un autoportrait de l'artiste.