Les prénoms rares ont la cote

  • A
  • A
Les prénoms rares ont la cote
@ MAXPPP
Partagez sur :

De plus en plus de parents osent les prénoms originaux pour leurs enfants.

Les stars avaient lancé la tendance avec leurs enfants : Lily-Rose, la fille de Vanessa Paradis, Phinnaeus Walter et Hazel Patricia, les jumeaux de Julia Roberts, ou plus récemment, Maddox, Pax, Zahara, Shiloh Nouvel, Knox Leon et Vivienne Marcheline, les six enfants d'Angelina Jolie. Monsieur et Madame Tout-le-monde se mettent aussi aux prénoms originaux.

Bulle, Hermès, Timéo, font partie de ces nouveaux prénoms. Ils sont recensés dans Les 4.000 plus beaux prénoms rares, de Stéphane Rapoport (éditions First). Les prénoms sont dits rares lorsqu'ils sont portés par moins de 3.000 personnes. Et ils sont tellement à la mode, que les prénoms rares ne le sont plus tant que ça... Ils sont désormais majoritaires en France.

Depuis 1993, plus aucune loi ne régit le choix des prénoms. Seul l'officier de l'état civil peut refuser d'enregistrer le prénom de l'enfant s'il juge qu'il lui portera préjudice. L'affaire de la petite Mégane Renaud avait fait grand bruit. Plus récemment, les parents des petits Ben Laden, Babar et Périphérique ont dû revoir leur copie.

Zébulon, A ou encore X ont pour leur part passé l'épreuve avec succès... Mais les prénoms traditionnels ont encore de beaux jours devant eux. En 2009, c'est Emma, Léa et Clara, pour les filles, et Lucas, Mathis et Mathéo, pour les garçons, qui arrivent en tête des prénoms les plus donnés.