Les pires Pères Noël du monde

  • A
  • A
Les pires Pères Noël du monde
Partagez sur :

Le site sketchysantas.com compile des photos de Pères Noël... et d’enfants hurlant sur leurs genoux.

Ils ont une barbe blanche, un costume rouge, un gros ventre… et ils terrifient les enfants. Will Zweigart, un blogueur américain de Baltimore qui assure qu'il n'a jamais eu lui-même de mauvaise expérience avec un Père Noël, a créé jeudi dernier un site baptisé sketchysantas.com, qu'on pourrait traduire par "Pères Noël à deux balles". Ou comment une banale séance photo dans un supermarché à l’occasion des fêtes de fin d’année peut tourner au cauchemar.

Une soixantaine de photos, des clichés récents et des archives plus anciennes, ont déjà été postées. Des jumeaux en train de hurler, des bébés en larmes, des fillettes avec un horrible rictus : une rencontre avec le Père Noël peut parfois être traumatisante.

Et quand les enfants ont l’air à peu près heureux, ce sont les Pères Noël eux-mêmes qui cassent l’image d’Epinal : avec des lunettes de soleil, un énorme nez rouge, avec le bonnet de travers ou avec la moustache au milieu du menton… Même les figurines de Pères Noël en plastique peuvent faire peur.


"S’asseoir sur les genoux d’un Père Noël est une tradition américaine depuis des décennies. Malheureusement, avec des millions d’enfants et des centaines de centres commerciaux ouverts, la ‘qualité’ des Pères Noël a commencé à baisser. Maintenant, n’importe qui, vêtu d’un costume plein de sueur et d’une fausse barbe, peut s’acquitter de cette tâche", regrette mi-figue mi-raisin Will Zweigart, contacté par Europe1.fr.

Le pire pour cet internaute américain reste que les parents ont tendance à choisir dans une série précisément la photo où leur enfant hurle, parce qu’ils pensent que c’est "la plus drôle". Se faire prendre en photo sur les genoux d’un Père Noël est devenu "une espèce de rite de passage pour les enfants", regrette Will Zweigart. Et ce alors que les parents leur répètent qu’"il ne faut pas parler aux étrangers", rappelle-t-il.