Les nouvelles plaques d’immatriculation en retard

  • A
  • A
Les nouvelles plaques d’immatriculation en retard
Partagez sur :

Ce nouveau système, lancé le 15 avril pour les véhicules neufs, ne sera pas effectif avant le 15 octobre pour les véhicules d’occasion.

Une "défaillance" du système informatique. Voilà l’explication donnée lundi par le ministère de l’Intérieur pour justifier le retard pris dans le lancement des nouvelles plaques d’immatriculation. Pour les voitures d’occasion, ce dispositif devait être lancé le 15 juin prochain. Ce ne sera pas le cas, finalement, avant le 15 octobre.

Les nouvelles plaques d’immatriculation sont déjà en circulation pour les véhicules neufs depuis le 15 avril dernier. Pour les faire établir, les concessionnaires ou garagistes habilités doivent se connecter au nouveau système national d’immatriculation, le SIV. Une connexion difficile qui a entraîné une liste d’attente de dossiers qui s’accumulent.

Le ministère de l'Intérieur assure pourtant avoir déjà pris les devants, notamment en prenant en charge directement certains dossiers au guichet des préfectures. Pour concessionnaires ou garagistes touchés par la panne, le système informatique ne pourra cependant pas être remis en état de fonctionner avant deux ou trois mois.